Accueil du site > Actualités > 30 scoops contre l’omerta et la désinformation à Aigues-Vives (...)

30 scoops contre l’omerta et la désinformation à Aigues-Vives !

Les révélations affluent depuis que le journal aiguesvives.fr a gagné contre la municipalité sortante qui voulait le faire taire. Et si nous partagions ces informations avec vous ?

jeudi 6 mars 2014, par Presse libre d’Aigues-Vives - Redaction indépendante


Notez cet article (moyenne):

25 votes

Les Scoops

- Scoop 1 : Les vraies raisons de l’attaque -manquée- de Jacky Rey et de ses colistiers sortants contre le journal aiguesvives.fr

- Pourquoi la Commune d’Aigues-Vives n’a t’elle aucun droit sur le journal et le nom de domaine aiguesvives.fr ?

- A quelles sanctions légales M. Rey et ses colistiers s’exposent t’ils ?

- Scoop 2 : Les perles de l’attaque -loupée- de la commune d’Aigues-Vives contre le journal aiguesvives.fr.

- Scoop 3 : Le PLU d’Aigues-Vives re-voté après son annulation par la justice est t’il légal ?

- Scoop 4 : Vote du nouveau PLU le Préfet et le Ministre de l’Intérieur sont alertés.

(les autres scoops arrivent... Patientez en lisant la rubrique Desintox. Merci)


Pourquoi 30 scoops maintenant ?

En cette période électorale, où l’air est traditionnellement saturé de mensonges, fausses promesses, coups d’intox et autre amnésie sélective, le seul journal indépendant d’Aigues-Vives qui a fait de la vérité sa ligne éditoriale ne pouvait rester silencieux.

Surtout que, ironie du sort pour le candidat-maire sortant et ses co-listiers qui ont essayé de faire taire notre journalpour empêcher les électeurs de lire des vérités qui les dérangent, jamais nous n’avons reçu autant de révélations fracassantes depuis que l’initiative du candidat-maire sortant a été sanctionnée par le juge des référés.

A tel point que nous avons décidé de relever un défi unique dans l’histoire de la presse locale : vous révéler 30 affaires d’ici au deuxième tour des élections municipales.

Après tout, M. REY voulait que le résultat de son incroyable attaque -ratée- contre notre journal soit publié dans la presse.

Dont acte. Il suffisait de le demander gentiment.

- 1er) Nous avons publié le résultat de l’(ordonnance du Tribunal qui déboute et condamne la commune d’Aigues-Vives).

- 2ème) Le résultat de la victoire judiciaire de la presse libre contre la municipalité sortante est qu’un nombre impressionnant d’Aigues-Vivois et d’Aigues-Vivoise n’ont visiblement plus peur de se libérer de ce qu’ils/elles savent.

Nous allons donc en faire profiter nos lecteurs en publiant ce qu’ils nous livrent (N.B nous protégeons nos sources et avons mis leurs révélations en lieu sûr. On n’est jamais trop prudent...) .

Anciennes "perles" étouffées ou passées inaperçues, ou encore révélations exclusives, petit ou grands "scoops" nous allons vous raconter tout cela de manière simple, claire, et directe.

Dans les jours qui viennent, il ne va pas faire bon raconter ou avoir raconté des sornettes à Aigues-Vives. Qu’on se le dise.

Une remarque qui vaut pour toute personne, liste ou groupe constitué qui voudrait essayer de nous faire prendre des vessies pour des lanternes.

Ainsi, à l’aube d’élections qui vont déterminer le retour ou non de la démocratie à Aigues-Vives, même le plus sot des électeurs ne pourra prétendre ’qu’il ne savait pas’...

(Pour recevoir ces informations aussi par email, vous pouvez vous abonner gratuitement à notre lettre d’information en laissant votre adresse email dans le cadre ’Newsletter’ ci-contre)


Voir aussi :

- Jacky REY débouté par le tribunal correctionnel : sa plainte en diffamation contre le journal aiguesvives.fr est jugée irrecevable.

- Le PLU de la commune d’Aigues-Vives annulé par la justice.


Partagez ce contenu:


(Publicité)

Votre publicité ici ?

> Découvrez ce que aiguesvives.fr
peut faire pour votre communication.