Accueil du site > >> DESINTOX > Economique et Financier > Aigues-Vives 2ème commune la plus endettée sur les 15 communes alentours (...)

Aigues-Vives 2ème commune la plus endettée sur les 15 communes alentours ?

M. Soulier persiste et signe une nouvelle lettre ouverte à la Mairie d’Aigues-Vives

jeudi 13 décembre 2012, par Presse libre d’Aigues-Vives - Redaction indépendante


Notez cet article (moyenne):

33 votes

Presque un an après avoir lancé le premier pavé dans la mare en dénonçant l’endettement d’Aigues-Vives, M. Robert Soulier, ne lâche pas l’affaire.

Après deux lettres ouvertes adressée au Maire (et restées sans réponse), il diffuse aujourd’hui une troisième lettre dans laquelle il ré-affirme qu’Aigues-Vives est l’une des communes les plus endettée des 15 communes alentours et que M. Jacky Rey cache cette situation à ses administrés.

Il y dénonce également diverses dérives inquiétantes du Maire d’Aigues-Vives et de son équipe municipale en matière foncière, dont certaines sont directement liées au scandale politico-financier du déficit de la Communauté des Communes Rhony Vistre Vidourle (CCRVV) dans lequel M. Rey est mis en cause.

Enfin, M. Soulier s’adresse également aux conseillers municipaux d’Aigues-Vives dont il attend -enfin- un sursaut de courage et d’honnêteté, en lieu et place d’une soumission servile au maire qu’ils ont élu.

On se souvient en effet que, en mars 2008, M. Rey, avait été réélu par défaut, puisqu’il était le seul candidat d’une liste unique. Depuis, les délibérations du Conseil Municipal, quand elles ne sont pas "escamotées" purement et simplement, se limitent le plus souvent à un paragraphe qui commence par "M. le Maire propose..." et se terminent par "Adopté à l’unanimité".

Cette nouvelle charge d’un contribuable contre la gestion du Maire d’Aigues-Vives intervient à 24h de la réunion publique d’information du 13 décembre 2012 de la Communauté des Communes (dont le Maire d’Aigues, M. Rey, est l’un des vice-présidents).

Au cours de cette réunion, voulue par le Président Jean Baptiste Estève, qui oeuvre depuis 2008 au redressement du déficit creusé par les élus avant sa nomination, devraient -on l’espère- être abordées les conclusions du nouveau rapport de la Chambre Régionale des Comptes sur les causes du déficit de la CCRVV (dont la présentation avait été annulée le 15/11/2012).

Ces conclusions de la Chambre Régionale des Comptes, si elles sont présentées le 13/12, s’annoncent comme explosives pour les élus qui, comme M. Rey, étaient déjà vice-présidents de la CCRVV entre 2001 et 2008.

On imagine que M. Robert Soulier sera au premier rang des participants et ne manquera pas de nous écrire ses commentaires...

En attendant, voici la dernière lettre qu’il nous a fait parvenir au sujet de l’endettement d’Aigues-Vives :

PDF - 1.7 Mo
3ième lettre ouverte de M. Soulier à la Mairie d’Aigues-Vives
Cliquez pour télécharger le document (forma .pdf)

[Mise à jour du 01/02/2013 :]

M. Soulier nous a fait parvenir un tableau qu’il a réalisé sur la base des chiffres officiels du Ministère de Finances qui met en évidence le -vrai- classement du village d’Aigues-Vives par rapport à l’endettement d’autres villages voisins (Gallargues, Vergèze, Mus, etc.) :

PDF - 49.5 ko
classement de la dette d’Aigues-Vives par rapport aux villages voisins
Cliquez pour télécharger le document (.pdf)

Voir aussi...

- Dette d’Aigues-Vives : les chiffres du ministère des finances contredisent le maire et révèlent de vilaines pratiques.

- La première lettre de M. Soulier, qui dénonce l’endettement excessif d’Aigues-Vives sous M. Rey (31/12/2012).

- L’appel au boycott comme moyen de dénoncer l’endettement d’Aigues-Vives sous M. Rey.

- Voeux du Maire 2012. Décevants.

- Les étranges opérations foncières de la Mairie d’Aigues-Vives : un nouveau scandale ?

- La fiscalité des particuliers à Aigues-Vives entre 2003 et et 2008.

- Publicité sur le véhicule municipal de la Mairie d’Aigues-Vives, quel intérêt ?


Partagez ce contenu:


(Publicité)

Votre publicité ici ?

> Découvrez ce que aiguesvives.fr
peut faire pour votre communication.