Accueil du site > Actualités > Bilan du salon de la bouvine 2009

Bilan du salon de la bouvine 2009

Pas de décollage pour la deuxième édition du salon taurin...

mercredi 22 avril 2009, par Presse libre d’Aigues-Vives - Redaction indépendante


Notez cet article (moyenne):

2 votes

Le salon de la bouvine dont la deuxième édition se tenait à Aigues-Vives du 17 au 19 avril 2009 promettait de drainer les foules.

Espoir déçu...

Salon de la Bouvine 2009, les élus et leur aéropage visitent le salon de la Bouvine

La Communauté de Communes Rhony-Vistre-Vidourle (CCRVV) qui l’organisait, avait pourtant prévu grand en organisant une campagne médiatique d’ampleur dans la presse régionale traditionelle. De multiples parkings avait été aménagés à divers endroits du village d’Aigues-Vives en prévision de l’arrivée d’un flot de véhicules que l’on espérait chargés de leur lot quotidien de visiteurs. Les commerçants d’Aigues-Vives avaient été priés de se préparer à accueillir une foule des grands jours.

Côté exposants aussi, le plein de préparatifs avait été fait. En plus de la salle de sport réquisitionnée pour l’occasion, de beaux Barnums blancs avaient été installés sur le parking de la salle Marius Ecole pour héberger la soixantaines de stands qui avaient payé leur place à 100 euros les 9m2 (jugé cher d’après les exposants) en prévision de la foule annoncée.

L’international, source de précieuses aides européennes, n’avait pas été oublié non plus. Des confrères italiens de la Maremma (Toscane) et de Grossetto, ou encore hongrois, avaient été invités pour des conférences-débats destinés aux professionnels.

La "Nacioun Gardiano", la Fédération Française de Course Camarguaise et divers institutionnels éminents du monde de la tauromachie camargaise étaient là aussi.

Sans oublier, les gardians, les manadiers, les arlésiennes, les musiciens, piliers de ce monde de la tradition camargaise de qualité.

Enfin, des personnages politiques de tous bords, et de haut rang régional, avaient été invités pour l’inauguration du salon de la Bouvine le vendredi 17 avril 2009.

M. Estève, Président de la Communauté de Communes ouvre le salon de la Bouvine 2009. M. Fournier, Maire de Nîmes est à ses côtés.

Ils étaient nombreux à avoir fait le déplacement :

Président de la Communauté de Communes, Maires (dont Antoine Founier, Maire de Nîmes), Sénateur, Députés, représentants de la région et leurs aréopages(*) de collaborateurs respectifs et de journalistes attitrés avaient répondus présents. Pour ne citer qu’eux.

Les discours d’ouverture, chaleureux et bon enfant, des élus avaient tous déclamés leur volonté sincère de faire du Salon de la Bouvine un évènement incontournable.

Groupe d'élus pour l'inauguration du salon de la Bouvine 2009

Bref, tout semblait avoir été prévu pour une vraie mise sur orbite du salon de la Bouvine, dès sa 2ième édition.

Tout, sauf, malheureusement...

...le désintérêt du public .

Stands déserts, gradins clairsemés, et public rare. Au final le salon de la Bouvine version 2009 n’aura pas attiré plus de monde qu’en 2008. Ceci malgré la gratuité des animations proposées.

Peut-être même encore moins, si l’on en croit les exposants du salon, furieux, dont beaucoup déclaraient encore, en fin de matinée du dernier jour de salon, n’avoir fait aucune vente.

Salon de la Bouvine - stands et barnum vides - dimanche 19 avril 2009

Même constat agacé chez les commerçants d’Aigues-Vives, obligés de fermer rideau pour laisser passer les "Roussataïo" et autres "Bandido", mais sans avoir pu récupérer leur manque à gagner, faute de clients.

De fait, si l’on cumule le taux de remplissage des arènes d’Aigues-Vives et le nombre de visiteurs dans les différents lieux d’animations du village, on peut estimer le nombre moyen de visiteurs à un maximum de 500 par jour, au mieux.

La pire journée, d’après les exposants, ayant été le vendredi 17 avril qui, à part les élus (le soir), n’a vu passer presque personne.

Deux exceptions notables à cette désaffection du public :

- La bodega camarguaise organisée par les Clubs Taurins "L’Union Taurine" et "l’Afficion" d’Aigues-Vives le samedi soir. (voir notre article et la vidéo)

- La course comptant pour le trophée de l’Avenir, à entrée payante, et sa bandido, organisés par le club taurin Lou Ferri le dimanche après-midi. ( voir notre article et la vidéo)

Ces deux évènements ont fait le plein de visiteurs et ont rencontrés le vif succès qu’ils connaissent d’ordinaire, avec ou sans salon de la Bouvine.

Un savoir-faire organisationnel que les clubs taurins d’Aigues-Vives maîtrisent en effet parfaitement depuis longtemps.

Devant ce constat, certains clubs taurins d’Aigues-Vives ont gentiment proposés d’aider les organisateurs de la CCRVV à organiser la prochaine édition du salon (si elle se tient).

Espérant que cette proposition sera entendue et que le salon de la Bouvine rencontrera le succès qu’il mérite.

Réponse -peut-être- l’année prochaine...

Salon de la Bouvine - stands et salle vide - 19 avril 2009

(*) aréopage, nom masculin

Sens : Assemblée de personnes particulièrement compétentes, de savants. Synonyme : assemblée


Voir aussi :

- Le programme du salon de la Bouvine 2010.

-  Le programme du salon de la bouvine 2009

Portfolio

Salon de la Bouvine 2009 - publics pour le discours d'inauguration Salon de la Bouvine 2009 - M. Jacky Rey, Maire D'Aigues-Vives et M. (...) Salon de la Bouvine 2009 - M. Dumas et M. Jean Denat, président pays (...) Salon de la Bouvine 2009 - M. Dumas avec M. le représentant de la (...) Salon de la Bouvine 2009 - stand d'artisants d'art aiguesvivoises Salon de la Bouvine 2009 - stand


Partagez ce contenu:


(Publicité)

Votre publicité ici ?

> Découvrez ce que aiguesvives.fr
peut faire pour votre communication.