Accueil du site > Associations > Diane Aigues-Vivoise (Chasse) > Chasseur(s) délinquant(s) :

Chasseur(s) délinquant(s) :

Dégradation d’un panneau de circulation en garrigue.

mercredi 7 novembre 2007, par B. Gallibert - Sté. de Chasse Diane


Notez cet article (moyenne):

2 votes

Suite aux accords conclus entre la municipalité et la société de chasse, des panneaux limitant la circulation des engins à moteur sur les chemins de la garrigue ont été placés. Cette limitation est matérialisée par des barrières en fer ou en bois et par des panneaux réglementaires situés aux départs des différents chemins.

Il y a quelques jours, un ou plusieurs chasseurs de notre société ont tiré sur l’un de ces panneaux avec une cartouche à plombs et avec une balle... Aussi quels intérêts de tirer sur un panneau ? quels intérêts de le dégrader ? Nous aimerions connaître l’avis de ce pseudo-chasseur ! Si ce n’est de la bêtise (le mot est faible)...cet acte est plus qu’irresponsable. S’il s’agissait d’ajuster son fusil, un VRAI chasseur aurait utilisé des cibles vendues chez un armurier ou un carton !

Les responsables de la société de chasse condamnent ce geste gratuit, débile et nul. C’est un manque de civisme évident de la part du ou des auteurs de ces coups de feu.

Monsieur le Maire porte plainte. La Société de chasse approuve et soutien la démarche municipale. Devant un tel acte, la Diane Aigues Vivoise prend les mesures suivantes :

Ø La Sté de chasse a déposé plainte contre x. Ø La carte de membre sera retirée pour une durée de cinq ans au(x) délinquant(s). Ø En cas de procès verbal, la Sté de chasse et le Fédération des Chasseurs du Gard se porteront ‘partie civile’ à l’encontre du ou des prévenus. Ø La Sté de chasse va financer l’achat d’un nouveau panneau. C’est donc malheureusement l’ensemble des chasseurs qui apporteront leurs contributions pour réparer ce geste immoral et de vandalisme. (Cela sera l’équivalent de deux compagnies de perdrix ou d’une trentaine de lapins de repeuplement en moins la saison prochaine). C’est le prix à payer !

Avec des efforts de repeuplement, des mesures de gestion, des aménagements mis en place, les densités de gibier sont importantes : les chasseurs récoltent les fruits d’une telle mobilisation, conscients du rôle majeur qu’ils peuvent jouer et sont par ailleurs respectés pour cela. Messieurs les chasseurs nous ne pouvons que dénigrer ce(s) vandale(s) pour l’image qu’il(s) donne(nt) de nous.

Je m’adresse aux vrais chasseurs, à ceux qui utilisent et respectent cette nature qui nous est chère : les brebis galeuses et les semeurs de troubles n’ont pas de place dans notre Sté de chasse. Faisons le tri devant notre porte !

Bernard GALIBERT Pour la Diane Aigues Vivoise. 04.11.2007


Partagez ce contenu:


(Publicité)

Votre publicité ici ?

> Découvrez ce que aiguesvives.fr
peut faire pour votre communication.