Accueil du site > Actualités > Collège de Gallargues : se fera ou se fera pas ?

Collège de Gallargues : se fera ou se fera pas ?

Les enfants d’Aigues-Vives pourront-ils aller à ce collège à l’horizon 2009 ?

vendredi 19 octobre 2007, par Presse libre d’Aigues-Vives - Redaction indépendante


Notez cet article (moyenne):

Un collège à Gallargues-Le-Montueux, donc juste à côté d’Aigues-Vives (Gard). Ce projet confirmé depuis quelques années est très attendu par les parents d’Aigues-Vives pour la rentrée 2009.

Pourtant, une mauvaise nouvelle est venu doucher ce bel enthousiasme.

Une annonce du Recteur d’Acamédie a suscité la colère et l’indignation des parents d’élèves d’Aigues-Vives (et alentours) ainsi que de certains élus, notamment du Conseil Général du Gard et de la Communauté de Commune dont dépend Aigues-Vives.

Il semble, en effet, que le Recteur d’Académie (donc le réprésentant de l’Etat en matière d’enseignement public) ait annoncé qu’il fallait arrêter le projet de construction du collège de Gallargues. Motif : l’Etat n’a plus le budget pour fournir les enseignants !

Ceci alors même que ce projet est désormais bouclé par le Conseil Général et les différentes collectivités locales qui s’apprêtaient à ouvrir le chantier pour livrer le collège en 2009.

Deux motifs semblent à l’origine de ce cafouillage politico-administratif :

1) Tout d’abord, un conflit de compétences entre l’Etat et les collectivités locales dans le cadre de la régionalisation.

De fait, en matière d’enseignement public leurs domaines de compétences respectifs sont les suivants :

- L’éducation publique primaire : Communes
- L’enseignement secondaire : Conseil Général (collèges) et Conseil Regional (Lycées).
- Personnel enseignant et programmes : l’Etat.

2) Ensuite, la politique d’austérité budgétaire en matière d’enseignement public décidée par le nouveau gouvernement qui prévoit de supprimer 12.000 postes d’enseignants à la prochaine rentrée(soit 40.000 en 5 ans).

Si elle devait se traduire dans les faits, le renoncement à la construction du Collège de Gallargues, serait lourd de conséquences et abérrant à plus d’un titre :

D’une part, parce-que les collèges aux alentours d’Aigues-Vives, en particulier celui de Vergèze, sont d’ores et déjà saturés, voire accueillent plus d’élèves que ce pour quoi les bâtiments ont été conçus.

D’autre part, parce-que l’évolution démographique constatée ces dernières années, notamment à Aigues-Vives, amènera inévitablement à une augmentation du nombre de collégiens (et lycéens) qui constituent aujourd’hui les effectifs, des écoles maternelles et primaires des écoles d’Aigues-Vives et alentours.

Face à l’annonce abérrante du Recteur, les réactions sont vives et la résistance s’organise.

- Ainsi, le Conseil Général du Gard, par la voix du Conseiller Général du Canton Rhony-Vidourle, M. Patrick Bonton, a t’il d’ores et déjà fait savoir son indignation face à l’annonce du Recteur d’Académie.

Dans un courrier du 9 octobre 2007, adressée aux représentants des parents d’élèves (notamment des enfants d’Aigues-Vives qui devaient aller au futur collège de Gallargues), M. Patrick Bonton annonce l’organisation du réunion d’information et de débat le lundi 22 octobre 2007 à 18h, au 1er étage de Vergèze Espace.

- Les représentants des parents d’élèves du collège de Vergèze, eux-aussi sont d’ores et déjà mobilisés sur le sujet et bien décidés à ne pas laisser enterrer ce projet important pour l’avenir de nos enfants.

- Enfin, la Communauté de Communes Rhony-Vistre-Vidourle, dont dépend Aigues-Vives, semble bien décidée à s’impliquer avec le Conseil Général.

A l’appui de cette position il semble qu’une motion ait été approuvée, lors du dernier Conseil Communautaire du 18/10/07, pour appuyer le projet de construction du Collège de Gallargues malgré tout.

On ne peut que souhaiter que cette mobilisation permettra au bon sens de prévaloir face à ce qui ressemble à une "nième" démonstration de l’incapacité des hautes instances politico-administrative de l’Etat à planifier l’intérêt général.

Reste à espérer que ceux qui sont chargés d’apporter de l’intelligence à nos enfants, nous en montreront -au moins- un échantillon.

Une affaire à suivre de très près...


Sur le même sujet voir aussi...

- ( 16/12/2009) Construction du nouveau collège de Gallargues : les parents haussent le ton.

- Le collège de Gallargues : infos pratiques pour la rentrée 2014

1 Message

  • Collège de Gallargues : se fera ou se fera pas ? Le 24 avril 2009 à 22:56 , par amina

    il y a trop d’enfants ! en faisant un autre collège celui de la gariguette ne seras pas débordé en plus je vais y habiter le juillet 2009 je suis une fille de 11 ans je parle au autres parents de collégiens


Partagez ce contenu:


(Publicité)

Votre publicité ici ?

> Découvrez ce que aiguesvives.fr
peut faire pour votre communication.