Accueil du site > Actualités > Construction du collège de Gallargues : la colère monte chez les parents (...)

Construction du collège de Gallargues : la colère monte chez les parents d’élèves.

La surpopulation du collège de Vergèze relance la mobilisation des associations de parents.

jeudi 18 décembre 2008, par Presse libre d’Aigues-Vives - Redaction indépendante


Notez cet article (moyenne):

En ces temps de réformes contestées, la surpopulation croissante du lycée de Vergèze relance la colère des parents d’élèves face au blocage par l’Etat du projet de construction d’un nouveau collège à Gallargues-Le-Montueux (voir notre article du 17 octobre 2007) .

Depuis quelques semaines l’association des parents d’élèves du collège de Vergèze multiplie les actions et se remobilise pour relancer ce projet de construction qui aurait dû être opérationnel à la rentrée 2009.

Un cap qui semble, plus que jamais, compromis.

Surtout depuis l’explosion de la crise financière et économique qui creuse encore plus les caisses, déjà vides (du moins pour les collèges), de l’Etat.

Pour couronner le tout, la Communauté de Communes Rhony Vistre Vidourle (CCRVV) favorable au projet de construction du collège de Gallargues, est aujourd’hui affaiblie financièrement et politiquement par le scandale qui a révélé le déficit financier creusé par ses élus avant leur ré-élection d’avril 2008. Dans l’immédiat la CCRVV semble donc bien peu à-même d’appuyer efficacement ce projet de collège à Gallargues.

Et pourtant, il semble qu’il soit plus jamais urgent de trouver une solution au surpeuplement du collège de Vergèze "La Gariguette".

D’après les tracts distribués par l’association des parents d’élèves, le collège de Vergèze, construit en 1984 pour une capacité maximale de 600 élèves, accueille cette année déjà 818 collégiens. L’inspection académique en prévoierait 850 pour la rentrée 2009, puis 880 en 2010.

Sans parler des effectifs non évalués issus des nouvelles constructions en cours dans les villages rattachés au collège de la Gariguette (Uchaud, Mus, Codognan, Aigues-Vives, Gallargues, Aubais et Vergèze).

Les problèmes posés par le surpeuplement du collège de Vergèze se ressentent déjà au quotidien, dans la gestion des espaces et services communs (transports, structures sportives, emplois du temps, gestion des salles, etc.).

Ainsi la cantine, par exemple, a dû mettre en place une gestion très rigoureuse, avec plusieurs services. Malheureusement, malgré des rotations de services gérées au plus juste, les 170 places disponibles ne suffisent plus pour permettre au 600 élèves, qui restent sur placeà midi, de manger tranquillement. La pause-repas doit donc être expédiée en 30 minutes pour laisser la place au service d’après...

Du côté de l’Etat, rien ne bouge...

A ce jour, apparemment, la position des représentants de l’Education Nationale n’a pas changée (voir notre article) : Ils refusent toujours la construction d’un nouveau collège à Gallargues-le-Montueux (600 places).

Ceci alors même que le Conseil Général du Gard (gestionnaire des collèges dans le cadre des lois de décentralisation) en a décidé autrement.

D’après l’association des parents d’élèves, environ 1,3 millions d’euros d’argent public auraient d’ores et déjà été investis dans le projet de construction du nouveau collège de Gallargues (achat du terrain par la commune, concours d’architectes, constitution des dossiers,...).

Les seules solutions envisagées à ce jour par l’Etat pour désengorger les locaux du colège de Vergèze seraient apparemment de réaliser "une extension partielle de l’établissement" sur son site actuel ou de modifier "son secteur de recrutement".

Des propositions jugées inacceptables par l’association des parents d’élèves de Vergèze, qui s’opposent à ce que l’espace récréatif du collège de Vergèze soit encore réduit pour accueillir de nouveaux batiments (comme c’est déjà le cas avec les classes en préfabriqués posés sur la cour de récréation).

Le bras de fer continue...


Sur le même sujet voir aussi...

- ( 16/12/2009) Construction du nouveau collège de Gallargues : les parents haussent le ton.

- Le collège de Gallargues : infos pratiques pour la rentrée 2014

1 Message

  • Construction du collège de Gallargues : la colère monte chez les parents d’élèves. Le 27 avril 2009 à 22:45 , par un agent du collège de vergeze.

    je suis un agent du collège de vergeze.
    il est vrai que le sur-nombre des enfants dans l’enceinte du collège ne facilite pas notre mission aupres des élèves.
    nous ne pouvons pas fournir un service de qualité avec les conditions de travail actuelles.
    plus d’enfant = plus de dégradations, l’entassement procvoque plus de cohue aux interclasses ou il est tres tres difficile de se déplacer dans les couloirs large de 1m50 !! ou à la cantine quand il passe 650 enfants en moins de 2h ! dans un refectoire avec 170 places.
    je n’ai qu’une hantise c’est qu’arriverait il si une alerte incendie venait à se produire a ces moments precis ? je n’ose meme pas imaginer le mouvement de panique et les consequences !!
    il reste juste à esperer que rien de grave ne se produise, la sécurité des enfants semble à mes yeux primordiale et je ne suis pas sure de pouvoir assurer cette mission de sécurité avec les conditions de travail que les agents et les professeurs connaissent !!
    le collège de gallargues doit rester une priorité c’est une question de sécurité.


Partagez ce contenu:


(Publicité)

Votre publicité ici ?

> Découvrez ce que aiguesvives.fr
peut faire pour votre communication.