Accueil du site > Photos - Vidéos > Course au plan du 1 mars 2009 : les photos et le résumé de la journée (...)

Course au plan du 1 mars 2009 : les photos et le résumé de la journée (1)

Le matin, un échauffement qui promet...

lundi 2 mars 2009, par Presse libre d’Aigues-Vives - Redaction indépendante


Notez cet article (moyenne):

A Aigues-Vives, toute la nuit de samedi à dimanche les organisateurs du club taurin Li Festejaïres s’étaient inquiétés de la météo.

Pleuvra ou pleuvra pas ?

La petite ondée tombée vers 9h du matin n’avait fait qu’alimenter leurs craintes. Heureusement l’humidité de la piste de l’encierro était impeccable. Juste mouillée ce qu’il faut.

Finalement la décision fut prise de maintenir le programme de la journée en l’état.

JPEG - 59.1 ko

Un coup de klaxon : Précis comme des montres suisses, les camions des manades Vellas et Des Corrèges se présentent l’un après l’autre au portail de l’esplanade de la cave coopérative d’Aigues-Vives.

Les enfants quant à eux s’en donnent à coeur joie dans l’arène déserte. L’occasion pour moi de faire quelques jolies photos.

Le temps d’un copieux petit déjeuner avec force saucisses, saucisson, fromage et de quoi faire descendre le tout, et tout le monde s’affairait pour préparer la journée.

J’en profite aussi pour attirer Guy Libourel, enfant du pays qui avait fait 600 km pour ne pas manquer cette encierro des Festjaïres, sur les ballots : çà valait bien une photo aussi, pas vrai ?

Et quelle photo !

JPEG - 131.1 ko
Quand Guy se rit du taureau sur les ballots, c’est que la photo est... un faux

La pluie avait cessée mais le ciel, toujours menaçant, alimentait les paris. Fernand pariait, lui, sur le maintien d’un status quo météo. Je partageai son avis en me basant sur le chant optimiste des oiseaux. Des avis qui nous valurent pas mal de railleries de potache sur la nullité de notre jugement météorologique.

Patience... la revanche viendra plus tard...

En attendant, les manades Vellas et Des Corrèges, nous gratifiaient d’un tour de chauffe en lâchant deux taureaux pour une mini-course au plan.

Les quelques passionnés matinaux étaient déjà là pour tâter du Biou, en toute intimité.

Même "El Presidente" des Festejaïres, alias "Poulpe" ou Serge pour les intimes, s’était risqué sur les ballots face aux taureaux. Un peu à l’instar des grenouilles qui monte à l’échelle pour annoncer le beau temps, un poulpe qui monte sur les ballots est un signe rare qui annonce généralement de grands moments...

Le téléphone de Serge n’arrêtait pas de sonner. A chaque fois la même question, et la même réponse : "Oui, le repas et la course sont maintenus".

Des nouvelles alarmantes nous arrivaient aussi. Des autres courses de la journée, annulées pour cause de pluie...

Arrive l’heure du repas. Un coup de chiffon sur les sièges humides ; des barnums de marché installés pour parer aux gouttes de pluie éventuelles ; une formule simplifiée avec pain, steack haché, fromage et chips et... les commandes affluent, une à une. La machine à café et les grillades tournent à plein régime.

Finalement, le bouche à oreille ainsi que la confirmation, sur internet, du maintien de la course rameutent du monde. Ceux et celles qui se sont vus privés des autres courses affluent vers Aigues-Vives.

Le maire d’Aigues-Vives en personne, M. Jacky Rey, gratifie l’évènement d’une courte apparition pendant l’apéritif.

Quand démarre la course, c’est la foule des grands jours qui est massée autour du plan.

Serge, perché sur le toit du cabanon de la balance, à le sourire, Eric envoie la musique tandis que Christophe, du groupe Pyramide, attaque les commentaires au micro.

>>> Lire la suite de l’article

> Voir la vidéo

JPEG - 54.1 ko

Portfolio

2 Messages de forum


Partagez ce contenu:


(Publicité)

Votre publicité ici ?

> Découvrez ce que aiguesvives.fr
peut faire pour votre communication.