Accueil du site > Associations > Li Festejaïres d’Aigues-Vives > Course de la Manade Laurent dans les arènes d’Aigues-Vives : 12 mai (...)

Course de la Manade Laurent dans les arènes d’Aigues-Vives : 12 mai 2012

Le samedi 12 mai, les arènes d’Aigues-Vives ont accueilli aprés 3 ans la complète de la manade Laurent

mercredi 23 mai 2012, par Presse libre d’Aigues-Vives - Redaction indépendante, Rédaction indépendante - Aigues Vives


Notez cet article (moyenne):

1 vote

Certains vous diront à propos de cette course à Aigues-Vives, que c’est le "bis repetita" de la Royale à St Laurent d’Aigouze d’avril 2012.

Ceux qui auront assisté aux deux courses, vous diront qu’il faisait beaucoup plus chaud et que, ni les raseteurs, ni les arènes n’étaient les mêmes, donc le spectacle ne pouvait être que "différent".

Et ce fut le cas. Un peu moins sauteurs qu’à St Laurent, les "bébés-taureaux" de la Manade Laurent ont pu s’exprimer différemment.

Ils ont manifestement encore besoin d’expériences dans les arènes et la manière dont ils sont raseté durant les courses est primordiale pour leur mental et pour leur évolution.

GIF - 105.1 ko
Thibault Servière avec le taureau Quo Vadis

Les jeunes raseteurs Guyon, Servière et Charnelet ont mis les taureaux en valeur.

Petit bémol pour le jeune Servière qui, bien qu’ayant fait de très belles actions, semblait pouvoir faire beaucoup mieux.

Peut-être gardait-il de l’énergie pour la course du lendemain ?

Juste calcul puisqu’il gagnera le prix de la Cigale d’Or 2012.

Certains connaisseurs dans le public misent déjà sur quelques-un des jeunes taureaux (nés en 2006) de la Manade Laurent repérés parmi les présents ce jour là à Aigues-Vives.

Guyon suivi de Jupiter

Nombreux sont ceux qui voient en Jupiter (excellent taureau hors point) un avenir prometteur.

Rendez vous dans quelques années pour la suite de la saga des taureaux Laurent...

Au chapitre des anecdotes, on citera la présence sympathique dans les arènes d’Aigues-Vives, de 14 photographes Allemands invités par la prestigieuse entreprise photographique Leica dans le cadre d’un voyage touristique en Camargue.

Le club taurin Li festejaïres leur ayant été recommandé par la Mairie de St Laurent, ces photographes étaient venus exprès pour découvrir nos traditions Camargaises à l’occasion de cette première journée de la fête du printemps 2012 d’Aigues-Vives.

Ils ont été pris en charge au pied levé, et en allemand (mais oui !) par François, membre des Festejaïres et fondateur des sites d’information et d’images d’Aigues-Vives, Aiguesvives.tv (et aiguesvives.fr). François à ainsi pu leur expliquer les traditions de la Bouvine et les conseiller utilement sur la manière de se placer pour leurs prises de vue.

Il leur a aussi raconté l’histoire très particulière de la Manade Laurent et de ses liens avec Maurice Libourel, alias "Le Maire de la 113", souvent cité dans les hommages au micro.

Avec une surprise en prime : l’appel à descendre dans les arènes d’Aigues-Vives sous les applaudissements du public aiguesvivois.

Ils sont repartis ravis de leur journée à Aigues-Vives et des images de bandido, abrivado et course taurine qu’ils en ramènent.


Voir aussi, nos articles :

- 1ère sortie des taureaux de la Manade Laurent : photos et vidéo.

- Le Grand Retour de la Manade Laurent.

- Journée-hommage à la Manade Laurent.

1 Message


Partagez ce contenu:


(Publicité)

Votre publicité ici ?

> Découvrez ce que aiguesvives.fr
peut faire pour votre communication.