Accueil du site > Actualités > Politique > Elections municipales 2014 à Aigues-Vives : Perles de Campagne du premier (...)

Elections municipales 2014 à Aigues-Vives : Perles de Campagne du premier tour

Sélection de contre-vérités, coups bas, petites phrases et boulettes des 3 listes qui se présentent.

vendredi 21 mars 2014, par Presse libre d’Aigues-Vives - Redaction indépendante


Notez cet article (moyenne):

15 votes

Perles et bêtisier de campagne des 3 listes

Les perles de la liste "AIGUES-VIVES ENSEMBLE" (menée par José Martin) :

- Perle 1 : La Préfecture les informe qu’une erreur d’impression sur les noms, oblige cette liste à faire réimprimer tous ses bulletins de vote en catastrophe le 21 mars pour en fournir de nouveau dans les bureaux de vote (trop tard pour ceux qui ont été envoyés au domicile des votants).

Si vous voulez voter pour cette liste, n’utilisez que le bulletin de vote qui sera dans le bureau de vote, sinon votre vote sera nul !

- Perle 2 : Ils oublient certains commerçants et professionnels dans leurs invitations à une réunion publique.

Certes ils ont quelques excuses : la liste incomplète provenait de la mairie du candidat-sortant, M. Rey...


Les perles de la liste "A GAUCHE, ENSEMBLE ET CITOYEN(NE)S (Menée par M. Jack Potavin)

- Perle 1 : La photo d’une réunion politique qui n’est PAS à Aigues-Vives.

JPEG - 30.9 ko
Photo (avec version agrandie) qui illustre la réunion "du 13 mars"
(source : site web de la liste "A Gauche Ensemble...")

Où a été prise cette photo où l’on devine M. Potavin comme orateur ? Mystère. Ce qui est sûr c’est que ce n’est pas à Aigues-Vives lors de la réunion publique du 13 mars 2014 comme le prétend cette liste sur son site !

Il est vrai qu’il y avait si peu de monde à cette réunion (à peine une cinquantaine de personnes, dont une vingtaine de la liste adverse et de la liste alliée)...

- Perle 2 : La liste "A Gauche..." nous demande d’enlever la mention "Liste notamment Front de Gauche" que nous avions accolé à son nom pour la présenter, alors que ... c’est une mention qui figure dans sa profession de foi.

- Perle 3 : "La Liste ’Ensemble pour MONTFERMEIL’ (sic), nous connaissons les gens qui sont dessus. Ils sont de droite ou d’extrême droite." (M. Jack Potavin - Réunion publique du 20/02/2014).

Mais M. Potavin annonce çà alors que les membre de la liste "Aigues-Vives Ensemble" (vous aurez rectifié vous même) ne sont pas encore connus (ils ne seront annoncés que le lendemain).

De plus, sur cette liste il y a -au moins- un ancien membre du... Parti Socialiste ! et un ancien communiste qui a siégé avec des membres de la liste de M. Potavin. Le public à bien ri.

PDF - 29.2 ko
Procès Verbal de la CCRVV du 29 mars 2007 - M. Rey vote l’augmentation de la TEOM
(source : site internet de la Communauté des Communes)

- Perle 4 : [faisant allusion au scandale du déficit de la CCRVV en 2008] "La gestion opaque de la Communauté des Communes doit nous servir de leçon. Parce-que l’augmentation de la Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagère (TEOM) on la payée, quand-même ! Ce n’est pas la faute au maire d’Aigues-Vives [Jacky Rey], il n’y est pour rien. D’ailleurs, il a voté contre. (M. Jack Potavin - Réunion publique du 20/02/2014)"

FAUX et archi-faux !

PDF - 84.4 ko
Compte rendu officiel de la CCRVV du 17/4/2008
les élus responsables du déficit de la CCRVV, votent une augmentation a 17% de la TEOM... juste après leur réélection.

M. Jacky Rey, en qualité de maire d’Aigues-Vives ET de Vice-Président de la Communauté des Communes Rhony Vistre Vidourle (CCRVV) depuis 2001, fait parti des responsables du déficit de la CCRVV creusé entre 2001 et 2008.

Deux rapports de la Chambre Régionale des Comptes l’ont confirmé.

PDF - 41.9 ko
Compte rendu officiel du conseil communautaire du 10/04/2008
A peine réélus, les maires se versent le bonus maximum... (source : site internet de la CCRVV)

De plus, M. Rey a bel et bien voté l’augmentation de la TEOM et même DEUX fois : L’une le 29/03/2007, avant les élections, l’autre juste après. C’était même sa deuxième décision après sa réélection en mars 2008 (seul candidat à se présenter).

Pour l’anecdote : La première décision de M. Rey à peine réélu, en 2008 avait été ... de s’augmenter son complément de salaire versé pour siéger à la CCRVV !

M. Potavin devrait un peu mieux se renseigner avant d’encenser la tête de liste de son beau-frère...


Les perles de campagne de la liste "AIGUES-VIVES AVEC VOUS" (M. Jacky REY).

Depuis 13 ans de règne et de campagne permanente. Il y en a trop. A ce stade, ce ne sont même plus des "perles", c’est une vrai bijouterie.

En voici quand même quelques-unes, toutes fraîches d’aujourd’hui :

- Perle 1 : "Nous avons mis un point d’honneur à [éviter] les attaques personnelles et l’agressivité inutile". [...] nous pouvons nous féliciter que ces règles aient été suivies par la liste ’A Gauche ensemble et citoye(ne)s !’. [...] il n’en va pas de même pour la liste "Aigues-Vives Ensemble" qui a mené une campagne très agressive (chacun aura pu noter les réactions de certains de ses membres lors de la réunion publique de la liste ’A Gauche.." le 13 mars)" (tract de campagne de M. Rey - 21/03/2014).

Ben voyons.

Il est vrai que le "carton" public que M. Potavin a fait sur le passé privé (vieux de plus de 10 ans) de M. Michel André Davin (un ancien du PS, en plus !) et distribué en boucle à tout le village pendant 3 jours, était d’une rare élégance démocratique...

MM. Jack Potavin et Jacky Rey ont eu de la chance que aiguesvives.fr se soit toujours refusé a révéler quoi que soit qui attaquerai la vie privée des gens (c’est pour cela que nous n’avons pas publié le tract de M. Potavin, que nous avons jugé indigne du jeu démocratique. Surtout venant de quelqu’un qui se réclame de la déclaration universelle des droits de l’homme).

Ils ont eu de la chance aussi que la liste "Aigues-Vives Ensemble" respecte, elle, la parole donnée de ne pas s’en prendre à la vie privée de leurs adversaires.

Sinon les révélations -privées- qui auraient pu frapper en retour la liste de M. Potavin et de celle de M. Rey (à commencer par le candidat-sortant lui-même) auraient fait... très mal à la course au pouvoir de M. Potavin et de son allié déclaré, M. Rey.

Quant à la réaction des représentants de la liste "Aigues-Vives Ensemble" qui faisaient partie de la poignée de personnes présente à la réunion du 13 mars, nous en avons été témoins. Ils n’ont pas été agressifs. Ils se sont juste agacés de s’entendre traiter sans raison de "gens de droite et d’extrême droite" par M. Potevin et le lui ont dit dans le cadre du débat qui a suivi.

L’animateur de la liste de M. Potevin, M. Antoine Rousseau, en a même pris acte en concluant la soirée par "nous n’allons plus parler de liste de droite", mais dire ’liste Aigues-Vives Ensemble’. Nous invitons donc la liste ’Aigues-Vives Ensemble’ à venir prendre un verre avec les autres participants".

M. Potevin de son côté a cherché à relancer son offensive en répétant : "Je maintiens mes propos".

Mais cela M. Rey ne le sait pas puisqu’il nous semble qu’il n’était pas dans la salle (pour le représenter il n’y avait qu’une dizaine de ses colistiers)...

- Perle 2 : ["Aigues-Vives Ensemble"] a créé une cellule d’assistance aux victimes du PLU : c’est l’histoire du pompier pyromane" (sic). (tract de M. Rey - 21/03/2014

Faux et très drôle.

En réalité, c’est l’association de Défense des Contribuables Aigues-Vivois (DCAV) qui a mis en place un numéro d’appel pour aider les victimes du PLU après son annulation par la justice et non pas la liste "Aigues Vives Ensemble".

De plus, sur la liste de M. Rey on trouve... DEUX MEMBRES DE LA DCAV (Mme Josiane Carbonaro et M. Pascal Maillard). D’après la DCAV, ils en sont même les piliers fondateurs parmi les plus virulents contre le bilan de M. Rey.

Quant à "alarmer inutilement nos concitoyens" au sujet "de la décision qui a privé momentanément la commune de PLU", il est vrai qu’il n’y pas de quoi s’inquiéter pour quelques dizaines de maisons qui risquent d’être rasées pour cause de permis devenus irréguliers à cause de l’annulation du PLU par la justice(la deuxième en deux mandats quand même).

Pas plus que l’on ne s’inquiètera du fait que M. Rey et ses colistiers sortants aient pu voter un nouveau PLU le 17 février, sans refaire d’enquête publique préalable, ce qui était précisément le motif invoqué par le tribunal administratif pour annuler le PLU.

On va peut-être quand-même attendre la suite du déféré Préfectoral en cours, hein...

Allez bon vote à tous. :-))

Surtout n’oubliez pas :

- Carte d’identité
- Ne rayez rien, ne rajoutez rien sur les bulletins de vote sinon ils seront nuls.

- et, pensez à n’utiliser que les bulletins de vote fournis dans le bureau de vote (voir la perle de "Aigues-Vives Ensemble")


Voir aussi...

- Jacky REY débouté par le tribunal correctionnel : sa plainte en diffamation contre le journal aiguesvives.fr est jugée irrecevable.


Partagez ce contenu:


(Publicité)

Votre publicité ici ?

> Découvrez ce que aiguesvives.fr
peut faire pour votre communication.