Accueil du site > Actualités > Politique > Elections municipales 2014 : la liste "Aigues-Vives Ensemble" réussit sa (...)

Elections municipales 2014 : la liste "Aigues-Vives Ensemble" réussit sa première sortie

De nombreux entrepreneurs, artisans et commerçants ont répondus présents à l’invitation de cette nouvelle liste d’opposition qui apparaît dès sa première sortie comme une candidate très crédible à la mairie d’Aigues-Vives.

mardi 18 février 2014, par Presse libre d’Aigues-Vives - Redaction indépendante


Notez cet article (moyenne):

20 votes

JPEG - 23.2 ko
Réunion publique de la liste Aigues-Vives Ensemble - 17 février 2014 - avec les entrepreneurs d’Aigues-Vives

Il y a quelques jours, les employeurs du village avaient eu la surprise de découvrir dans leur boite aux lettres l’invitation d’une liste baptisée "Aigues-Vives Ensemble" qui les conviait à une réunion d’échanges et de débats le lundi 17/02/2014 à 18h30, à la salle Polyvalente d’Aigues-Vives sur le thème "Comment faire plus et mieux pour votre entreprise ?".

Les électeurs auront donc bien le choix lors des élections municipales de mars 2014.

Un moment historique pour Aigues-Vives, quand on sait que lors des élections municipales, de 2008, la liste de M. Jacky REY était la seule à se présenter.

Malgré sa neuvième place en terme de suffrages (voir les résultats des élections de 2008), M. Jacky Rey avait donc été nommé maire par ses co-listiers.

L’apparition d’une nouvelle liste fait donc figure d’événement dans un paysage politique figé depuis 13 ans.


Une vingtaine d’entrepreneurs, artisans et commerçants du village avaient fait le déplacement pour faire connaissance de cette liste "Aigues-Vives Ensemble" qui s’intéressent à eux.

La salle polyvalente, réservée pour l’occasion, avait fait le plein

Après avoir remercié les personnes présentes, M. José Martin, aigues-vivois et expert-comptable à Montpellier a laissé la parole à ses collègues membres de la commission "économie et emploi", composée au total de deux femmes et quatre hommes :

Isabelle Ressouche, Valérie Dodorico, Jacques Fremyet, Jean-Pierre Borras, Maxime Janin et José Martin, qui apparaît comme la tête de cette liste "Aigues-Vives Ensemble".

Calmement, chacun s’est présenté. Artisan, commerçant, industriel, consultant, profession libérale... On y découvre quelques visages connus parmi les aigues-vivois de souche, comme -par exemple- Maxime Janin ou Jean-Pierre Borras.

D’autres un peu moins connus, mais installés dans le village depuis plusieurs années ont décliné leur identité et leur profession.

Tous maîtrisent apparemment leur sujet.

Les organisateurs de la Liste Aigues-Vives Ensemble exposent leur vision de ce que ce qu’ils proposent de faire pour aider l’emploi et les entrepreneurs du village.

Les représentants de la liste insistent sur leur volonté d’associer les professionnels à leurs décisions, d’aider les entreprises locales et de le faire dans le respect de la légalité.

Quelques idées sont lancées par la Liste "Aigues-Vives Ensemble". Elles sont affinées par les participants, qui sont invités à parler.

Des débats sont lancés. L’ambiance est bon enfant.

Beaucoup de personnes présentes expriment le manque de considération qu’ils ont ressenti de la part de la municipalité sortante.

Sont notamment pointés du doigt :

Pas ou peu de soutien à l’économie et à l’emploi local de la part de la municipalité sortante

- Exemples cités : le comité d’animation de la mairie n’achète pas ou très peu dans les commerces du centre-ville ; Pas de création d’une nouvelle Zone Artisanale ; Marchés publics aux conditions opaques dont les entreprises locales ne sont même pas informées, ...)

M. José Martin explique que, si la liste "Aigues-Vives Ensemble" est élue elle rétablira un fonctionnement transparent et équitable, avec un souci constant de respecter la légalité dans les marchés publics.

Avec toujours le souci d’oeuvrer au développement économique du tissu économique local, sans pour autant chercher à développer la population du village dont la croissance se fait naturellement.

Ceci tant au niveau communal qu’au niveau intercommunal.

- Des artisans-maçon soulignent le manque de capacité et de transparence tarifaire des déchetteries locales, qui les oblige souvent à tourner dans la région pour trouver une benne capable de recevoir leurs gravats.

Deux entrepreneurs locaux en BTP racontent leur mésaventure avec la municipalité sortante lorsqu’ils ont mis en place -à leur frais- une solution raisonnée, de concassage des gravats.

Solution qui a subit les tracasseries de la municipalité sortante, pour des motifs qui restent assez flous à ce jour.

Internet

- Un autre, entrepreneur dans le multimédia depuis 1996, explique qu’il existe depuis longtemps des solutions pour améliorer grandement les connexions à haut débit à Aigues-Vives mais que ces solutions, pourtant peu coûteuses, ont toujours été dédaignées par la municipalité sortante à qui il en avait parlé.

L’amélioration de la qualité et du débit internet est pourtant depuis longtemps une condition indispensable à la vie et au développement de toutes les entreprises, qu’elles travaillent ou non dans le domaine du web.

Une possibilité unique de créer des emplois "propres" qui ne nécessitent pas de bouleverser l’environnement puisqu’on peut travailler souvent de chez soi.

Sans parler de ce que un vrai haut débit amènerai comme qualité de connexions à tous les particuliers d’Aigues-Vives qui rêvent d’améliorer la qualité et la rapidité des services reçus par internet (TV, téléphone, ...).

Fête votive et traditions de qualité

- Même l’épineux sujet de la fête votive locale, en perte de vitesse, dont le programme et l’organisation sont critiqués (niveau du volume sonore de la musique des bars qui couvre la musique de l’orchestre, saleté des rues, manque de variété du programme des festivités...).

Le représentant d’un bar local se plaint d’avoir subit de brusques augmentations de taxes imposées par la municipalité sortante, sans avoir eu en contrepartie le respect de conditions qui lui aurait permis de maintenir son chiffre d’affaire.

Il se dit prêt à jouer le jeu et à participer financièrement pour que la fête soit de qualité, mais il voudrait que la future municipalité s’engage enfin à maintenir un équilibre et des règles qui permettent à tous, commerçants et usagers, d’être satisfaits.

La qualité et la gestion des orchestres est évoquée par un ancien responsable du Comité des fêtes qui les juge en baisse constante.

Divers débats s’engagent sur le sujet, dans un climat bon enfant.

La Liste Aigues-Vives Ensemble met tout le monde d’accord en proposant de faire, si elle est élue, des réunions de concertations avec toutes les parties concernées, pour préparer la fête, y compris avec les usagers.

M. José Martin, rappelle que le choix du mot "Ensemble" accolé au nom de leur liste, reflète la volonté de la liste "Aigues-Vives Ensemble" de rétablir le travail en bonne intelligence AVEC tous les aigues-vivois et non contre eux.

La liste rassure aussi au sujet de ses intentions sur le fait de vouloir maintenir des traditions taurines, et d’aider à développer leur qualité dans le respect de tout le monde.

Ceci, notamment, grâce à une meilleure utilisation des subventions publiques.

Un travail de concertation avec toutes les associations (taurines ou pas), commerçants et usagers est prévu. Un aigues-vivois de souche, membre des quatre clubs taurins d’Aigues-Vives fait partie de cette commission de la liste "Aigues-Vives Ensemble".

Sécurité des biens et des personnes

- Plusieurs personnes dans la salle, victimes à titre privé ou professionnel, des cambriolages en augmentation ces dernières années, posent aussi des questions sur ce que compte faire la liste "Aigues-Vives Ensemble" pour améliorer le problème.

Tout le monde s’accorde à dire que c’est un problème de société difficile à juguler.

Un bref débat sur les caméras de vidéo surveillance s’engage. Celles d’Aigues-Vives sont elles en fonction ? Personne ne le sait. Il semble que non et de toute façon leur utilité n’est pas prouvée.

Tout le monde n’est pas du même avis sur la nécessité d’investir ou pas dans ce genre de matériel.

La liste Aigues-Vives Ensemble annonce qu’elle a d’ores et déjà mis en place une commission qui réfléchit sur la question, notamment en voyant comment améliorer la coordination de la présence policière lors des fêtes et pendant la nuit.

M. José Martin annonce, qu’ une personne de la liste "Aigues-Vives Ensemble" travaillerait dans le domaine de la sécurité des biens et des personnes.

Sécurité routière et civile

Une femme d’artisan fait également remarquer ses craintes sur les carences de la sécurité routière à Aigues-Vives.

Elle craint pour ses enfants.

Elle souhaite que la liste "Aigues-Vives Ensemble" prenne des mesures pour que les enfants, en particulier, soient moins exposés aux risques de la circulation routière.

Les membres de la liste "Aigues-Vives Ensemble" prennent note et annoncent que leur liste comprend un membre spécialiste en urbanisme qui travaille d’ores et déjà sur des propositions pour améliorer la sécurité civile et la circulation.

Un ancien conseiller municipal de M. Rey émet l’hypothèse que le retrait des panneaux de "Stop" près des écoles serait lié au fait que le code de la route interdit de placer ce genre de panneau en ville et préconise de laisser jouer la priorité à droite.

[Note de la rédaction : Nous avons vérifié. Apparemment, ce n’est pas interdit. Le maire peut décider de placer des panneaux de stop par simple arrêté municipal. L’article obligeant le Maire à prendre un arrêté pour implanter un panneau AB4 "stop" est le R411-7 du CR

Les organisateurs font à chaque fois preuve de modération, d’esprit d’ouverture et d’écoute.

Quand c’est nécessaire, ils organisent un tour de parole pour que chacun puisse s’exprimer.

Apparemment leurs réponses ont l’air de satisfaire les entrepreneurs présents.

Convivialité

La soirée se termine autour du petit buffet proposé par la Liste Aigues-Vives Ensemble, dont les membres se mélangent aux entrepreneurs présents pour continuer d’échanger des idées.

Au sortir de la salle de réunion, les commentaires des participants sont apparemment positifs.

Plusieurs d’entre eux expriment le sentiment d’avoir enfin été respectés et écoutés par des candidats aux prochaines élections municipales.

Innovation démocratique à Aigues-Vives

Autre innovation de cette liste : elle annonce l’ouverture prochaine d’une permanence de campagne qui accueillera tous les aigues-vivois et aigues-vivoises qui veulent en savoir plus sur Aigues-Vives Ensemble et échanger avec leurs représentants.

Loin de tout extrémisme, cette manière sereine et professionnelle d’organiser une campagne est du jamais vu à Aigues-Vives depuis plus de 13 ans.

Un vent de fraîcheur démocratique et de changement soufflerait-il enfin sur Aigues-Vives ?

Réponse dans les semaines qui viennent quand nous en saurons plus sur la liste "Aigues-Vives Ensemble".

En tous cas, un premier pari semble gagné pour cette liste.

Pour sa première sortie en public elle apparaît comme rassembleuse, modérée et compétente auprès des entreprises, commerçants et artisans présents.

Annonce d’une prochaine réunion publique

La liste Aigues-Vives Ensemble annonce qu’elle organise une réunion publique le 21 février 2014, à 18h30, à la salle Jean Bosc d’Aigues-Vives, pour fêter l’inauguration de sa permanence de campagne.

Un apéritif sera offert à cette occasion.

Elle précise que outre les entrepreneurs, toute la population d’Aigues-Vives est invitée à la salle Jean Bosc le 21 février.

Petit couac

Il semble que plusieurs commerçants et entreprises du village n’ont pas reçu le courrier d’invitation à la réunion envoyé par la liste "Aigues-Vives Ensemble".

Un problème à rectifier rapidement si cette liste veut parler à tous les entrepreneurs et commerçants d’Aigues-Vives.

N.B : La liste Aigues-Vives Ensemble fait savoir aujourd’hui que la liste d’adresses incomplète qu’elle a utilisée pour envoyer les invitations provient de la mairie d’Aigues-Vives.

La liste "Aigues-Vives Ensemble" présente ses excuses aux commerçants et entreprises qui n’ont pas reçu son invitation et fera le nécessaire pour les rencontrer.


Voir en ligne : Site web officiel de la liste Aigues-Vives Ensemble

7 Messages de forum

  • Suite à cette lecture , sur le cas concernant la sécurité routière dénoncée, étant la femme d’artisan mentionnée dans ce compte rendu ,je tiens à préciser que les propos ainsi cités ne sont pas exacts , il n’y a eu aucune dénonciation ni critique à l’égard de la municipalité actuelle sur l’insécurité routière dans notre village , juste une question posée sur d’éventuels trottoirs et un sens unique de voirie pour la circulation des véhicules et le bien des piétons . Cette réunion d’Artisans avait pour but l’information et non des débats contre la mairie actuelle , en tout cas c’est ce pourquoi nous sommes venus et ce qu’ils nous semblaient au départ... jusqu’à la lecture de ce compte rendu ou désormais nous restons dubitatifs et déçus de nous prendre à parti nous commerçants et artisans ainsi invités... alors ne transformez pas les propos si vous êtes réellement un site indépendant !??
    Merci de faire votre "travail " et de publier cette réponse.

    • Elections municipales 2014 : la liste "Aigues-Vives Ensemble" réussit sa première sortie Le 18 février 2014 à 20:44 , par Presse libre d’Aigues-Vives - Redaction indépendante

      Bonsoir,

      Oui, nous sommes un site indépendant et donc nous publions votre commentaire immédiatement.

      Dont acte.

      Et comme nous ne déformons pas les propos (ou du moins nous essayons de ne pas le faire) nous vous répondons comme suit :

      1) Sur les craintes exprimées quant a l’insécurité actuelle concernant et les risques pour les enfants.

      Elles ont bel été bien été exprimées.

      Non seulement par une dame qui nous a semblé être, de dos, la femme d’un artisan, mais aussi par d’autres personnes présentes.

      La question a suivi sur les trottoirs et que vous évoquez vous-même dans votre commentaire le confirme (s’il n’y avait pas de craintes à ce sujet pourquoi auriez-vous posé cette question ?).

      Par ailleurs, le simple fait de demander une amélioration d’éléments de sécurité routière, après s’être inquiété des risques encourus actuellement par les enfants constitue -de fait- une critique envers ceux qui n’y ont pas remédié au cours de leur mandat, donc ici de la municipalité sortante.

      N’ayant pas mentionné de nom et comme plusieurs femmes était présentes ce soir là, il est possible que vous ne soyiez pas la personne qui l’a dit.

      Si c’est le cas, veuillez accepter nos excuses. Dans la multitude d’échanges de point de vue il est possible que nous ayons confondu une voix avec une autre.

      2) Sur les critiques à l’égard de l’action de la municipalité sortante en matière d’insécurité routière, jugée insuffisante.

      Elles ont -elles aussi- bel et bien été exprimées clairement lors de cette réunion, par plusieurs personnes.

      Vous vous souviendrez que l’une d’entre elles concernait, en particulier, le retrait du panneau de "stop" placé, puis retiré, au bout de la rue Jordana, au niveau du croisement de la route qui mène aux écoles.

      D’où, là aussi, l’explication qui a suivi sur le fait que le code de la route interdirait de placer des panneaux de "stop" dans le village.

      Cette explication prononcée par quelqu’un qui connaît bien le village pour l’avoir administré à l’époque dans la liste du maire sortant jusqu’en 2008 (ce n’est pas une critique, mais un fait).

      Nous avons vérifié ce point et n’avons pas trouvé d’article de loi dans le code de la route qui confirme cette affirmation.

      Là encore ce n’est pas une critique vis à vis de la personne qui a donné cette information inexacte de bonne foi, mais une information.

      Aucun artisan n’a été "pris a parti" dans ce compte rendu, et certainement pas "la femme d’un artisan".

      Enfin, il nous apparaît que les problèmes de sécurité routière et les critiques adressées à la municipalité sortante n’ont pas été inventés lors de cette réunion ou dans notre compte-rendu.

      Ce sont des problèmes connus de tous depuis plus de 10 ans à Aigues-Vives, au point que de nombreux riverains ont déjà adressé des pétitions à la mairie (voir : http://www.aiguesvives.fr/Petition-...) et que le maire sortant en fait un thème de campagne sur son propre tract (que nous publierons prochainement).

      Le fait que ce thème remonte spontanément au cours d’une réunion dont ce n’est pas l’objet premier prouve à quel point le problème est toujours présent à l’esprit des entrepreneurs / entrepreneuses de ce village.

      3) Le but annoncé de cette réunion que nous lisons sur l’invitation reçue -comme vous- de la liste "Aigues-Vives Ensemble" était "Comment faire plus et mieux pour votre entreprise ?".

      Le but du journal en ligne aiguesvives.fr -qui n’est PAS le journal de la liste "Aigues-Vives Ensemble"- quant à lui est de rendre compte aussi fidèlement que possible de ce que ce qui se dit à une réunion.

      Si les propos tenus lors de cette réunion dérivent spontanément vers des débats et des critiques lancés par le PUBLIC (et non par la liste "Aigues-Vives Ensemble"), en tant qu’entreprise du village, nous pouvons y participer.

      En tant que journal nous n’y pouvons rien.

      Si ce dont nous rendons compte est inexact, nous publions le commentaire, corrigeons le propos s’il y a lieu et nous excusons, comme le fait tout journal honnête.

      En revanche, si le propos est exact mais qu’il ne plaît pas, alors nous le laissons, comme le fait tout journal courageux.

      Vous conviendrez que lorsque 20 personnes parlent en même temps, ou se lancent dans des apartés (que vous n’avez peut être pas entendu de là où vous étiez) il est difficile de toujours savoir d’où vient telle ou telle remarque. Nous devons donc en retranscrire la synthèse, ce qui n’est pas facile non plus (la preuve).

      Or, lors de cette réunion nous n’avons rien entendu d’élogieux pour la municipalité sortante de la part du public, ou alors nous ne parlons pas de la même réunion.

      Si nous avons manqué un passage, c’est bien volontiers que nous publierons ce que vous avez entendu de votre côté.

      Mieux encore, comme vous le savez, aiguesvives.fr est le seul journal collaboratif du village d’Aigues-Vives.

      Vous pouvez donc librement nous proposer ce que vous avez a dire, comme peut le faire toute personne, entreprise, artisan, commerçant ou liste qui se présente, même celle du maire sortant.

      Espérant avoir fait correctement notre "travail" et répondu à vos remarques, nous vous remercions encore de nous lire.

      Cordialement

      la Rédaction.
      http://www.aiguesvives.fr/

      • ENFIN,et ,Ho !!! surprise ! Non , sans surprise , la liste AIGUES-VIVES-ENSEMBLE est sortie ....
        On peut dire , sans se tromper , que cette liste a son étiquette ....de droite .....mais sûrement pas ....ENSEMBLE , en listant les membres d’une même famille .......(avant de répondre, renseignez vous ... ! )
        Ils ne pouvaient faire mieux .....

        • Elections municipales 2014 : la liste "Aigues-Vives Ensemble" réussit sa première sortie Le 10 mars 2014 à 17:58 , par Presse libre d’Aigues-Vives - Redaction indépendante

          Bonjour,

          Nous sommes renseignés, ne vous inquiétez pas (peut-être même que dans l’opération 30 scoops nous allons publier un article sur le sujet...).

          En l’espèce, si vous jugez le positionnement droite-gauche d’une liste en fonction du nombre de personnes apparentées à une même famille sur celle-ci, vous qualifierez sans doute la liste "A Gauche Ensemble..." de liste... d’extrême-droite.

          Des trois listes annoncées, cette dernière compte en effet le plus de regroupements familiaux en son sein (5 personnes concernées). Il faut aussi y ajouter les liens familiaux croisés entre la liste "A Gauche Ensemble..." et des co-listiers ou collaborateurs de M. Rey, qui -elle aussi- comprend plusieurs personnes d’une même famille.

          Par ailleurs, il nous apparaît que la différentiation droite-gauche que vous faites (sans vraiment les connaître apparemment) pour qualifier les listes qui se présentent, n’est pas adaptée à la situation d’Aigues-Vives

          Par exemple, comment qualifier, une liste qui se dit "à gauche" mais cherche à s’allier d’emblée avec des individus qui ont un comportement typique de la droite, voire de l’extrême droite ? Ou encore d’une liste à laquelle vous collez d’emblée l’étiquette de "droite" mais qui comprend aussi des anciens communistes ou socialistes et défend aussi des valeurs de gauche ? Ou enfin d’une liste qui ne se réclame d’aucun bord mais s’affiche au service exclusif d’un seul individu qui a déjà amplement montré qu’il se comportait comme un petit autocrate d’extrême droite ?

          Au lieu d’un étiquetage "droite-gauche" vide de sens, nous vous suggérons plutôt d’essayer de classer les listes en regardant laquelle vous semble la plus crédible, la plus indépendante, la plus honnête et la plus à l’écoute de l’intérêt générale des aiguesvivois et des aiguesvivoises.

          Personne n’est parfait, surtout en politique, mais avec cette "grille de lecture" vous devriez y voir plus clair qu’avec un classement droite-gauche largement inapproprié pour ces élections municipales.

          Merci de lire aiguesvives.fr

          Cordialement

          La Rédaction
          http://www.aiguesvives.fr/

          • Je connais bien AIGUES-VIVES mais je ne connais pas TOUS les liens de parentés ......hélas ... !
            J’en connais suffisamment pour dire que certaines personnes qui sont listées ne sont vraiment pas d’une honnêteté remarquable ..... ! Là dessus vous devriez également vous renseigner et d’émettre un énième article dans vos "30 scoops".....car si cette liste , AVE passe , on en reviendra au MM points qu’avec REY ....
            Et en ce qui concerne la morale politique , je vous en fais Grace ....je crois ce que je vois (St THOMAS)
            Pour l’instant votre indépendance me laisse pensive ......car je ne vois pas beaucoup de compte rendu des réunions des deux autres listes .....
            Je ne pense pas que vous publierez cette petite réponse mais en tous cas je dis ce que je pense et ce que je sais
            Cordialement

            • Elections municipales 2014 : la liste "Aigues-Vives Ensemble" réussit sa première sortie Le 12 mars 2014 à 14:50 , par Presse libre d’Aigues-Vives - Redaction indépendante

              Bonjour (Cécile ou Henri ?),

              Désolé de vous contredire encore, mais vous vous trompez, puisque -oui- nous publions votre commentaire.

              Content de voir que nous vous avons appris que votre affirmation sur les liens de parenté de telle ou telle liste était incomplète et erronée.

              Quant aux comptes rendus de réunion pour chaque liste, ils viendront. Ne vous en faites pas. Du moins pour les passages qui ont un intérêt.

              Vous remarquerez d’ailleurs, que nous n’avons publié aucun compte-rendu des réunions PUBLIQUES d’aucune liste. Cet article concerne une réunion restreinte de la liste Aigues-Vives Ensemble qui avait invité individuellement les entrepreneurs, artisans et commerçants du village.

              Nous avons donc juste publié celui de la seule liste qui ait pris la peine de s’adresser de manière ciblée à diverses catégories socio-professionnelles (entreprises, associations, ...). Ceci parce-que c’est nouveau dans la politique à Aigues-Vives et qu’aucune autre liste ne l’a fait.

              Pour le reste vous comprendrez que, nous ne disposons pas des mêmes moyens que les médias du candidat-maire sortant et de ses alliés de la presse traditionnelle. Si vous voulez y remédier et nous permettre de travailler plus vite n’hésitez pas à nous contacter pour nous verser un soutien financier ou acheter nos services, DVD, photos, etc. Cela vous permettra ainsi de renforcer notre indépendance.

              A ce sujet, ce qui nous laisse perplexe, nous, c’est la multiplication de vos messages sous des identités différentes, indéfinies (Cécile, Henri ? Homme, femme ?) et la répétition d’affirmations sans preuves, approximatives, qui jusqu’ici se sont révélées fausses au premier regard.

              C’est un comportement bien étrange et très contradictoire pour quelqu’un qui prétend ne croire que ce qu’il voit (St Thomas) et met notre indépendance d’esprit en doute.

              Ces dix dernières années, avez-vous été aussi critique vis à vis de la presse municipale de M. Rey ou celle du Midi Libre ? Si c’est le cas, nous n’avons pas souvenir d’avoir vu passer beaucoup de commentaires, rectificatifs ou publication d’une dénommée Cécile ou Henri (à part ceux, évidemment, de l’allié politique local du candidat-maire qui écrit à sa gloire depuis 2001...). Il est vrai que ces journaux là, ne permettent pas à tout lecteur de réagir comme aiguesvives.fr vous laisse le faire...

              Aussi vous ne vous vexerez pas, nous l’espérons, si nous arrêtons là nos intéressants échanges. Nous avons 30 scoops à écrire, qui -eux- sont vérifiés et prouvés.

              Si à l’avenir vous avez des informations fiables et documentées à l’appui de vos affirmations n’hésitez pas à nous contacter (voir notre formulaire de contact : http://www.aiguesvives.fr/?page=con...).

              Merci de nous lire.

              Cordialement


              La rédaction
              http://www.aiguesvives.fr

      • Sécurité routière Le 11 mars 2014 à 17:13

        Bonjour,

        Oui à la sécurité routière mais svp stop aux dos d’ane et cassis, cela devient insupportable !!!


Partagez ce contenu:


(Publicité)

Votre publicité ici ?

> Découvrez ce que aiguesvives.fr
peut faire pour votre communication.