Accueil du site > Actualités > Exercice d’alerte Syngenta à Aigues-Vives : une portée (...)

Exercice d’alerte Syngenta à Aigues-Vives : une portée limitée

La première simulation du Plan Particulier d’Intervention du 15 novembre 2007 s’est déroulée sans impliquer la population

dimanche 18 novembre 2007, par Presse libre d’Aigues-Vives - Redaction indépendante


Notez cet article (moyenne):

Comme prévu dans le cadre de la Loi votée suite à l’accident de l’usine AZF, un exercice de simulation d’accident chimique a été mené le 15 novembre 2007, conjointement par l’usine Syngenta d’Aigues-Vives, la Mairie d’Aigues-Vives (Gard) et la Mairie de Gallargues-le Montueux, sous l’égide de la Préfecture du Gard.

Exercice d'alerte chimique à Aigues-Vives : les véhicules de secours garés sur le parking devant la salle Marius Ecole D’après le communiqué officiel, le but de cet exercice, était de vérifier "la pertinence des processus d’information et des mesures de sécurité en vue de la sauvegarde de la population, des biens et de l’environnement."

Ainsi, conformément à la circulaire distribuée par la Mairie d’Aigues-Vives quelques jours avant l’exercice, le 15 novembre 2007 ont eu lieu les grandes manoeuvres des autorités impliquées dans cet exercice, qui constitue une première à Aigues-Vives.

Les conditions météorologiques étaient bonnes, malgré le froid de la journée.

Un itinéraire soigneusement fléché indiquait aux forces de secours (police, gendarmerie, pompiers, croix rouge...) impliquées dans la simulation, comment se rendre au gymnase et à la salle Marius Ecole d’Aigues-Vives, qui avaient été réquisitionnés pour la circonstance.

PCO - exercice d'alerte chimique Syngenta à Aigues-Vives le 15/11/2007 Le PCO (Poste de Commandement Opérationnel) était installé à la salle Marius Ecole et signalé par des panneaux rouges marqués "PCO", tandis que le gymnase d’Aigues-Vives était dédié à l’organisation d’un poste de secours de campagne.

Les employés de l’usine de produit chimiques Syngenta ont été, quant à eux, invités à appliquer leurs consignes internes de sécurité, notamment en évacuant le site de l’usine pour attendre dehors.

Côté population d’Aigues Vives, elle n’a semble t’il pas été impliquée.

De fait, les personnes interrogées dans le centre-ville ou à l’école d’Aigues-Vives, n’ont entendu aucune sirène d’alerte, ni reçu aucune instruction ou information particulière pendant la simulation.

Exercice d'alerte chimique : La Croix Rouge installe un poste de secours dans le gymnase d'Aigues-VivesComme le reste de la population, les écoles d’Aigues-Vives n’ont apparemment ni reçu de consignes sur la conduite à tenir en cas d’accident chimique à Aigues-Vives, ni été évacuées.

En attendant un éventuel retour d’expérience officiel, il apparaît d’ores et déjà que ce manque d’information et d’implication de la population d’Aigues-Vives soit un point à revoir d’urgence dans le dispositif de simulation pour le rendre probant.

Il apparaît en effet fondamental pour notre sécurité à tous d’être formé et informé en cas d’accident qui pourrait survenir dans une usine classée Seveso II située au porte de notre village.

Ceci sans vouloir être alarmiste et tout en comprenant la volonté de la Mairie d’Aigues-Vives de ne pas inquiéter ses administrés.

D’après la réunion d’information au sujet du Plan de Prévention des Risques, il semble que la Préfecture prépare une brochure d’information qui sera distribuée à la population d’Aigues Vives.


Voir aussi :

- Enquête publique sur le Plan de Prévention des Risques technologiques à Aigues-Vives (PPRT)

- Notre brève annonçant l’exercice d’alerte Syngenta à Aigues-Vives.

- Notre article sur le Plan de Prévention des Risques à Aigues-Vives.

Pour en savoir plus sur la Directive Seveso, voir :

- le site du Ministère de l’Ecologie

- L’organisation des secours prévus dans un Plan Particulier d’Intervention (PPI)

-  Alerte au nuage radioactif sur Aigues-Vives : les mesures à connaître .

PDF - 1.9 Mo
Brochure d’information sur les installations classées Seveso en France
Source : DREAL. http://www.languedoc-roussillon.dev...
PDF - 5.5 Mo
Suivi environnemental de la pollution de la nappe phréatique par Syngenta - 2008
Source information : Ministère du Développement Durable


Partagez ce contenu:


(Publicité)

Votre publicité ici ?

> Découvrez ce que aiguesvives.fr
peut faire pour votre communication.