Accueil du site > Actualités > Finale du trophée de l’avenir 2009 aux Saintes : Photos et (...)

Finale du trophée de l’avenir 2009 aux Saintes : Photos et résumé

Une délégation d’Aigues-Vives était présente

lundi 5 octobre 2009, par Presse libre d’Aigues-Vives - Redaction indépendante


Notez cet article (moyenne):

Cérémonie d'ouverture de la finale du trophée de l'Avenir 2009 aux Saintes Maries de la Mer

Les Saintes-Marie-de-la-mer, capitale de la Camargue accueillait, ce dimanche 4 octobre 2009, la finale du Trophée de l’Avenir.

JPEG

Puisque, à Aigues-Vives, une fois n’est pas coutume, il n’y avait pas de taureaux à voir, c’est donc tout naturellement qu’une délégation d’"aficiona" de notre village était présente.

Dans le monde de Bouvine, la finale du trophée taurin de l’avenir est importante, puisque qu’elle constitue l’antichambre des raseteurs qui formeront peut-être les effectifs de l’élite de demain, au trophée des As.

Des arènes bondées, un soleil bien agréable, tout était près pour passer un agréable après-midi dans les arènes des Saintes-Maries de la Mer.

Malheureusement, dès le discours d’ouverture de la course, des sifflets et des huées ont fusés des gradins.

Etait-ce à cause de la polémique née le matin-même à l’annonce que le "Biou d’Or" 2009(trophée récompensant le meilleur taureau cocardier de la saison) avait été décerné à la manade Fabre-Mailhan pour son taureau "Pasteur" (14 voix) au détriment du taureau "Rodin" de la manade des Beaumelles(11 voix) ?

Les taureaux "Mathis" de Lautier et "Yvan" du Pantai ne recevant, pour leur part, qu’une seule voix chacun.

Mystère. Il est vrai que seuls trois points séparaient "Pasteur" et "Rodin". Or un faible écart alimente toujours les discussions et les rancoeurs, tant le trophée du Biou d’Or est important pour une manade.

Toujours est-il que cette attitude agressive d’une partie du public a, d’emblée, créée une ambiance lourde dans les arènes.

Une course durant laquelle, de plus, les taureaux n’ont pas été extraordinaires, pas plus que les raseteurs, ou les tourneurs. Abbal recevra même un "carton jaune" pour manque de respect à la Présidence de la Course.

Le taureau Garlan des Beaumelles fut applaudi par le public. Les raseteurs qui ne l’ont pas fait travailler correctement ont été longuement hué par le public.

Heureusement quelques raseteurs nous ont réservé de belles actions comme, par exemple, Anthony AYME toujours aussi accrocheur ou Mohammed CHIG (blessé à la jambe droite par le taureau Brutus de Lautier).

En ce qui concerne Joeffrey FERRIOL, on peut dire qu’il aura mis tout son cœur dans cette course, un acharné des rasets, mais avec très peu de réussite pour toutes ses actions.

JPEG

Dans le public, outre la délégation des aigues-vivois on a pu remarquer la présence du vainqueur annoncé du Trophée des As, et légende vivante de la course camargaise, Sabri ALLOUANI, ainsi que de son challenger et ancien vainqueur, le raseteur Loïc AUZOLLE.

JPEG

Résultats de la course :

Meilleur taureau : Garlan de la Manade des Beaumelles

Raseteurs :

- 1er : Kévin CARTALADE

- 2ème : Mathieu SCHULLER (blessé il n’aura pas raseté ce jour, mais aux points déjà classé second)

- 3ème : Anthony AYME

- 4ème : Nicolas VIOLET

- 5ème : David MAUREL

- Rodolphe Banze, aigues-vivois bien connu, fut récompensé comme bayle de la manade des Beaumelles.

JPEG - 53 ko
Rodolphe, bayle d’Aigues-Vives, récompensé.

Merci à Christel pour les photos. CB, FH

Portfolio


Partagez ce contenu:


(Publicité)

Votre publicité ici ?

> Découvrez ce que aiguesvives.fr
peut faire pour votre communication.