Accueil du site > Actualités > Finale du trophée des as 2008 : photos et récit d’une course (...)

Finale du trophée des as 2008 : photos et récit d’une course réussie

... et de huit pour Sabri Allouani qui rejoint Patrick Castro dans la légende !

lundi 13 octobre 2008, par Presse libre d’Aigues-Vives - Redaction indépendante


Notez cet article (moyenne):

A Aigues-Vives (Gard), c’est bien connu, quand les taureaux ne viennent pas aux aficionados de la course camarguaise, ce sont les aficionados qui vont aux taureaux.

Délégation de l'Union Taurine d'Aigues-Vives au trophée des as

La finale du fameux trophée des As est pour le petit monde de la tauromachie camarguaise d’une importance comparable à une finale de coupe de France de football, pour les "footeux". La différence, c’est que dans la course camarguaise, les "stars" ce sont surtout... les taureaux. Les raseteurs aussi, bien sûr. Le tandem raseteur-taureau est inséparable et l’adrénaline toujours au rendez-vous pour le public.

Cette année le suspense sur l’identité du vainqueur du trophées des as, n’existait -presque- pas, tant le septuple vainqueur, le raseteur Sabri Allouani, se présentait avec une confortable avance de points au classement général.

JPEG - 74.6 ko

Toutefois, comme en 2007, nous ne pouvions manquer cet évènement majeur haut en couleurs qui passionne beaucoup d’aficionados d’Aigues-Vives, venus nombreux dans les arènes de Nîmes ce dimanche 12 octobre 2008.

En attendant la vidéo (en cours de montage), en voici un résumé et des photos.

C’est par un temps plutôt maussade que c’est déroulée la finale du Trophée des As 2008. Le spectacle avec les chevaux, les arlésiennes et la fanfare de la Gardoulenque furent, comme chaque année, un régal des yeux. La tradition de la Camargue avec tout ce qu’elle représente d’élégance et de talent. Une merveilleuse Capelado.

Candelo passe à côté de sa course...

La course fut ouverte par le taureau "Candelo" de la Manade Fanfonne Guillerme.

Est-ce le temps ? L’enjeu ? Nous ne le saurons jamais. Hélas, il n’a suscité quasiment aucun enthousiasme refusant la majeure partie des razets, il est sorti sous les huées du public.

Dommage pour ce taureau qui rappelons le, fut sacré meilleur taureau de la journée au Trophée des As 2007.

Vidourlen, chauffe l’arène...

JPEG - 60.8 ko
le taureau Vidourlen fait monter l’ambiance en attaquant le raseteur Sabri Allouani - finale du trophée des as 2008

Rentré deuxième dans l’arène, le taureau "Vidourlen" de la Manade Mermoux. Plus virulent que le précédent, quelques carmen, des attaques qui ont commencées à planter le décor de la course, et qui annonçaient les actions spectaculaires qui allaient bientôt suivre.

Le taureau "Andalou" surprend Benafitou

Troisième taureau : "Andalou" de la Manade Espelly-Blanc, auteur de belles actions.

Le taureau Andalou - arènes de Nîmes- finale trophée des as 2008 -

On lui doit un beau moment de frayeur pour le raseteur Adil Benafitou.

Sur une action, le raseteur, qui a mal évalué la distance qui le sépare de la contre piste pour échapper au taureau, est rejoint par Andalou. Se voyant pris, Adil Benafitou a le bon réflexe. Il se jette au sol en pleine course pour éviter le choc mortel avec les cornes du taureau dont il sent le souffle sur lui. Malheureusement la chute est brutale et il ne peut éviter d’être piétiné par le taureau lancé au galop derrière lui. Le choc est violent. Adil Benafitou est sonné et il sort de la piste sur une civière. Pour le raseteur la finale du trophée des as s’arrête là. Il ne retournera pas dans l’arène.

Camarina, la star des taureaux, emballe le public et... retourne le raseteur Poujol !

Après l’entracte, place à la star du jour : Le fameux taureau Camarina, Biou d’Or 2008. Le taureau ne refuse aucune sollicitation des raseteurs, il attaque, il suit, se lance contre les barrières pour aller chercher les raseteurs jusqu’au bout.

Un vrai plaisir pour le public.

Camarina, la star des taureaux ne lâche rien, surtout pas le raseteur - finale du trophée des as 2008 - arènes de Nîmes

Brusquement, la deuxième émotion forte de la journée.

Après un razet, le raseteur Adrien Poujol est poursuivi par le taureau Camarina qui le suit jusque dans son saut en contre-piste.

Le public hurle pour alerter Poujol qui se reçoit au sol sans s’apercevoir tout de suite qu’il a le taureau sur les talons.

En un éclair Poujol réalise le danger. Il se retourne en bondissant dans l’arène, pour éviter le taureau qui s’est élancé dans la contre-piste. Pas assez vite cependant pour éviter la masse de muscle et de corne de Camarina. Le taureau, lancé comme un train, heurte au passage le pied de Poujol en plein saut, lui faisant faire un soleil. Le raseteur retombe lourdement sur le sable de l’arène et reste groggy, tandis que l’on accoure pour le protéger et détourner l’attention de Camarina, resté en contre-piste.

Moment d’angoisse du public, puis le soulagement de voir que Poujol se relève et traverse la piste sous les applaudissements de la foule. A la reprise, la ficelle de Camarina atteint les 2.000 €.

Poujol, après avoir soufflé quelques instants pour reprendre ses esprits, défie à nouveau le taureau Camarina sur un très beau raset, malheureusement infructueux.

Le public applaudi à tout rompre le panache et le courage du raseteur.

Avec ses 14 ans, Camarina était le plus vieux taureau de la course mais la qualité de ses attaques donnerait bien des leçons à de nombreux autres taureaux "jeunots.

"Yvan" soutient la comparaison avec son aîné...

Le taureau "Yvan", de la Manade du Pantai, est le 5ème taureau à rentrer dans l’arène. A priori, pas facile pour lui de soutenir la comparaison avec Camarina, qui venait de régaler le public par sa prestation éblouissante. On pouvait craindre une baisse de niveau du spectacle.

Mais il n’en fut rien et le taureau Yvan s’en est sorti de manière très honorable.

une image rare : les raseteurs Allouani et Auzolle dans la même arène - finale du trophée des as 2008

"Rodin" et Sabri Allouani : un tableau idyllique qui fini sur le fil...

Le taureau Rodin suit le raseteur Moutet - finale du Trophée des as 2008 - arènes de Nîmes

Suit le taureau "Rodin", de la Manade des Beaumelles. Il permet au raseteur Sabri Allouani de faire ces superbes et longs rasets dont il a le secret et qui enflamment la foule.

Un incident viendra ternir ce beau tableau avec Rodin.

La coupe d’une ficelle, primées à plus de 800 €, est attribuée à Sabri Allouani alors que les spectateurs la voyait attribuée au raseteur Damien Moutet.

Polémique et huée du public contre le raseteur Sabri Allouani. Le public scande le nom de Moutet lorsque le juge de piste confirme l’attribution de la ficelle à Sabri Allouani.

Dernière minute ! Renseignements pris, il semble que la décision du juge de piste soit confirmée par la vidéo de fin de course qui attribue bel et bien la coupe de la ficelle au raseteur Sabri Allouani. Un jugement que confirme notre propre vidéo > Voir notre vidéo de la finale du trophée des as 2008 dans les arènes de Nîmes

Mais sur le moment, le public n’avait pas cette information et reste convaincu que le raseteur Moutet est victime d’une injustice de la part de la "star" Allouani.

Le mal est fait. Les rasets de Sabri Allouani sur Rodin s’en ressentent. Le public est rancunier et l’ambiance de la course en souffre.

JPEG - 24.1 ko
Sous les huées du public pour une décision contestée, Sabri Allouani - le raseteur entre dans la légende avec une huitième victoire au trophée des As

"Renoir" impressionne, mais fini prématurément, victime de sa fougue...

Quand au dernier taureau, "Renoir", de la Manade Cuillé, on regrette qu’il n’ai pu finir sa course.

Ce taureau avait fait un excellent début de course. Ne refusant pas le contact. Au contraire, le taureau n’hésitait pas à suivre les raseteurs jusqu’à se lancer violemment, poitrail contre barrières de la contre-piste.

Un magnifique taureau cocardier qui a très impressioné le public.

Mais, rançon de cette fougue, dès le début de la course une blessure au museau avait fait craindre un retour immédiat au toril.

le taureau Renoir, fini blessé la finale du trophée des as 2008 - arènes de Nîmes

Mais finalement, Renoir à dû rentrer au toril après s’être blessé à la patte-avant droite. Une vilaine blessure faite après avoir suivi trop loin, le raset de Benjamin Villard.

La vitesse d’action et la violence que met ce taureau dans la poursuite des hommes en blancs lui auront couté une belle blessure l’obligeant à rentrer avant la fin.

Nous vous donnerons des nouvelles du taureau dès que nous en aurons.

Le spectacle de la remise des prix fut aussi belle que l’ouverture.

Un résultat certes sans surprise pour les places des 5 premiers raseteurs de la cuvée du Trophée des As 2008, mais néanmoins un réel plaisir des yeux et des oreilles avec un Coupo Santo chanté par une cantatrice dont la voix a résonné dans les arènes de manière émouvante.

La puissance de sa voix sonnait comme un écho l’engagement physique que les taureaux et les raseteurs avaient mis dans cette course riche en émotions.

Avec tout çà on en oublierait presque qu’avec sa huitième victoire au trophée des as, le raseteur Sabri Allouani, entre dans la légende où il rejoint le raseteur Patrick Castro !

Bravo !

A dans quelques jours, pour des vidéos des meilleurs moments de la course du trophée des As 2008 !


Palmarès du Trophée des As 2008 :

1er : Sabri ALLOUANI (554,5 points)

2ème : Benjamin VILLARD (470,5 points)

3ème : Loïc AUZOLLE (363,5 points)

4ème : Victor JOURDAN (292,5 points)

5ème : Julien OUFFE (272 points)

Remise des prix - Finale du Trophée des As 2008 - arènes de Nîmes


Voir aussi :

-  Notre article et les photos de la finale du trophée des as 2009 dans les arènes d’Arles.

-  Notre vidéo de la finale du trophée des as 2008 dans les arènes de Nîmes

-  Notre article sur la finale du trophée des As 2007

Portfolio

1 Message

  • Comment se fait-il que personne du T.T n’ait eu la délicatesse de faire venir le Président de la FFCC H.ITIER en piste pour remettre un prix ???Je trouve cette attitude déplaçée de la part du T.T.J’espere que le nombreux public présent a NIMES en tirera des conclusions.


Partagez ce contenu:


(Publicité)

Votre publicité ici ?

> Découvrez ce que aiguesvives.fr
peut faire pour votre communication.