Accueil du site > Vie pratique > Ecoles maternelle et primaire > Journée "département mort "demandée par la FCPE

Journée "département mort "demandée par la FCPE

Pour protester contre les suppressions de postes d’enseignants la Fédération des Parent d’Elèves demande de ne pas envoyer les enfants à l’école le 29 avril 2008

vendredi 11 avril 2008, par Presse libre d’Aigues-Vives - Redaction indépendante


Notez cet article (moyenne):

Alors que le mouvement de contestation lycéen s’amplifie partout en France, certaines fédérations d’enseignants et de parents d’élèves se joignent à la grogne pour dénoncer la suppression de postes d’enseignants, de l’enseignement public, par dizaine de milliers sur les quatres années à venir.

Dans un contexte de classes souvent surchargées, la poursuite de cette politique, entamée en fait depuis plusieurs années, à de quoi surprendre.

En effet, comment voir une logique dans ces suppressions de postes alors que dans un même temps le gouvernement de M. Sarkozy annonce qu’en plus du recours aux heures supplémentaires, des retraités pourront être rappelés, pour compenser le manque d’enseignants.

Dans ces conditions, nombreux sont les parents qui se demandent si le vrai but du gouvernement actuel ne serait pas en fait d’accélérer le sabordage de l’enseignement public, gratuit et laïque de la république au profit d’un enseignement privé, payant et idéologiquement plus soumis au pouvoir actuel.

Le problème de cet enseignement à deux vitesses est posé depuis longtemps.

Il renvoie, en fait, à une vraie question sur un choix de société pour l’avenir de nos enfants :

voulons-nous d’un enseignement de qualité, gratuit et ouvert à tous, ou bien d’un système où seuls ceux qui en ont les moyens financiers auraient accès à un enseignement de qualité ?

Un problème qui touche directement les parents d’élèves d’Aigues-Vives (Gard).

En effet, on se souvient du dossier toujours actuel de l’ouverture -nécessaire- du Collège de Gallargues-Le-Montueux remise en cause dans l’attente de savoir si l’état fournira les enseignants pour peupler les bâtiments dont la construction est planifiée... (voir notre article)

En attendant de savoir comment les choses évolueront, voici la lettre ouverte que diffuse actuellement la FCPE aux parents d’élèves du Gard :

"Lettre ouverte de la FCPE aux parents d’élèves du département du Gard

A la rentrée 2008, on attend 526 élèves supplémentaires dans le département du Gard. Pourtant, 50 postes d’enseignants seront supprimés dans les lycées et une quarantaine dans les collèges du Gard. Ils font partie des 11 000 postes supprimés dans l’Éducation Nationale à l’échelle de la France. Il est prévu d’en supprimer 20 000 par an pendant quatre ans, alors que les besoins existent et seront assurés en heures supplémentaires voire par le rappel de retraités !

Quelles en seront les conséquences pour l’établissement ?

• Des classes en moins. • Des effectifs plus nombreux dans chaque classe • Des options qui risquent de disparaître (allemand ou italien par exemple). • Des difficultés pour remplacer les professeurs absents car le volant de remplaçants diminue sans cesse. • Une moins bonne prise en charge individuelle de chaque élève.

A terme, l’Éducation Nationale est en grand danger : moins de profs, moins de personnel de surveillance donc baisse de la qualité d’enseignement et d’encadrement des élèves. Certaines familles auront la tentation de se tourner vers le privé ou d’avoir recours à des cours de soutien. Cela a un coût et engendre une éducation à deux vitesses.

Les économies que réalise le gouvernement se feront donc au détriment des familles.

Dans le département du Gard, les syndicats d’enseignants et la fédération de parents d’élèves FCPE proposent aux professeurs et aux parents d’élèves une journée

« DEPARTEMENT MORT » LE MARDI 29 AVRIL.

Nous vous demandons donc de ne pas envoyer vos enfants dans son établissement ce jour-là.

Nous sommes mobilisés pour la réussite de nos élèves et pour la qualité de l’enseignement. Nous comptons sur votre soutien. "

Une manifestation départementale est organisée à 15h au Carré D’Art suivie d’une A.G à 17h dans la cour de la FSU au 26 bis rue bec de lièvre à Nîmes.


Partagez ce contenu:


(Publicité)

Votre publicité ici ?

> Découvrez ce que aiguesvives.fr
peut faire pour votre communication.