Accueil du site > Associations > Défense des Contribuables AiguesVivois (DCAV) > L’association de défense des contribuables d’Aigues-Vives (...)

L’association de défense des contribuables d’Aigues-Vives publie le compte-rendu de sa réunion publique du 4 octobre 2013

Le diaporama de la réunion de cette association qui met en cause la gestion de la commune par M. Jacky Rey et ses co-listiers est publié sur le site de la DCAV

mercredi 9 octobre 2013, par Presse libre d’Aigues-Vives - Redaction indépendante


Notez cet article (moyenne):

5 votes

JPEG - 23.6 ko
Photo du public à la réunion DCAV - Aigues-Vives 4 octobre 2013

L’association de défense des contribuables d’Aigues-Vives (DCAV), publie son compte-rendu de la 2ième réunion publique qu’elle avait organisée le 4 octobre 2013.

La première réunion de la DCAV avait attiré tellement de participants que la salle de réunion communale située sous la mairie s’était révélée trop petite. Le 4 octobre 2013, c’est donc dans la salle Jean-Bosc que l’association de défense des contribuables avait installé des chaises et un vidéoprojecteur pour présenter ses conclusions et lancer les débats.

Une centaine de personnes avait fait le déplacement malgré la pluie battante.

Faisant références à de multiples documents officiels, cette association a rappelé son caractère apolitique et à une nouvelle fois mis en cause lourdement la gestion de la commune d’Aigues-Vives depuis que M. Jacky Rey dirige la mairie.

La DCAV a dénoncé également divers scandales dans lesquels la responsabilité personnelle du maire serait engagée, notamment en matière foncière, ainsi que ses tentatives de museler la presse libre à Aigues-Vives.

Divers débats et échanges ont eu lieu. Plusieurs personnes dans le public étaient venues témoigner de leurs mésaventures avec la commune d’Aigues-Vives et demander conseil pour se protéger des abus dont elles se disent victimes, notamment en matière foncière.

Au cours de la soirée, un membre du public a déclaré qu’il monterai une liste du Front de Gauche pour faire opposition à la liste de M. Jacky Rey (et aux autres s’il y en a) aux élections municipales de mars 2014.

Toutefois, ni le sérieux de cette déclaration, ni ses vraies motivations ne sont confirmés. Diverses personnes dans le public ont manifesté leur scepticisme.

Ceci parce-que, d’une part, jamais -hors période électorale- le parti du Front de Gauche, ne s’est mobilisé à Aigues-Vives sur aucun sujet et d’autre part, l’homme qui a lancé cette annonce (sans révéler son identité), affirmait également à qui voulait l’entendre qu’il était un ami personnel de M. Jacky Rey, ce qui semble pour le moins contradictoire.

L’auteur de cette déclaration n’a pas souhaité nous en dire plus, ni nous fournir les coordonnées d’une antenne aigues-vivoise du Front de Gauche.

M. Guy Blanc, co-listier de M. Jacky Rey, qui siège comme conseiller à la mairie d’Aigues-Vives avec lui, assistait à la réunion mais n’est pas intervenu.

> - Cliquez ici pour lire le compte-rendu que la DCAV publie sur son site

Voir en ligne : le site officiel de l’association de Défense des Consommateurs

2 Messages de forum

  • Je viens de prendre connaissance du compte rendu de la reunion du 23 10 2013
    du DCAV.C’est avec une certaine surprise que je sois considere comme un anonyme car par la suite vous designez mon frere present dans la salle.Vous me pretez des propos qui ne correspondent pas à la realite .En effet je ne peut etre considere comme un ami de Jacky Rey meme si je peut à l’occasion prendre l’aperitif avec lui comme avec d’autres impliques dans ces municipales.
    Comme vous ne le signalez pas j’ai fait circuler dans la salle les originaux de mes contributions (foncier bati pour Aigues Vives Lunel et Marsillargues) dementantlvos allegations de matraquage fiscal.Quand à vos affirmationsi sur l’absence du Front de Gauche dans le paysage local nous sommes la seule organisationpolitique affirme à diffuser du materiel hors campagne electorale
    Le Front de gauche soutien et participe à la liste A GAUCHE,ENSEMBLE et CITOYEN(NE)S pour les municipales
    Avec mes salutations

    • L’association de défense des contribuables d’Aigues-Vives publie le compte-rendu de sa réunion publique du 4 octobre 2013 Le 6 mars 2014 à 19:11 , par Presse libre d’Aigues-Vives - Redaction indépendante

      Cher Monsieur,

      Il nous est difficile de comprendre ce que vous voulez dire à commencer par la réunion à laquelle vous faites référence.

      La réunion de la DCAV s’est tenue le 4 octobre et pas le 23/10.

      Aucun nom n’est cité dans l’article qui en parle.

      La personne qui a annoncé publiquement la création d’une liste ’Front de Gauche’ aux élections municipales à l’occasion de cette réunion, à laquelle nous assistions en tant que journalistes, n’a pas donnée son identité.

      L’homme qui a fait cette annonce pendant cette réunion avait sur lui des feuilles qu’il a présenté comme étant ses taxes locales d’habitation et foncières. Il en a lu des extraits mais les a gardées pour lui. Sa présentation était assez confuse et apparemment personne dans la salle n’a compris où il voulait en venir. C’est aussi notre cas.

      Nous avons approché l’homme qui avait fait cette annonce à la fin de cette réunion. Nous lui avons proposé de nous donner ses coordonnées et de venir nous voir au journal pour nous expliquer qui il était, de nous donner des détails sur l’apparition du Front de Gauche à Aigues-Vives et de nous expliquer ce qu’il voulait dire.

      Au cours de cette discussion, il a dit à notre collaborateur que M. Rey était un de ses amis et qu’il trouvait son bilan bon.

      Cela nous a beaucoup étonné compte tenu de la réalité inquiétante du bilan du maire sortant, tant à Aigues-Vives qu’à la Communauté des Communes Rhony Vistre Vidourle (voir : http://www.aiguesvives.fr/-DESINTOX... ).

      La position de ce monsieur nous a aussi laissée perplexe puisque, en bonne logique, pourquoi le Front de Gauche présenterait-il une liste contre quelqu’un avec qui il se déclare d’accord ?

      Notre collaborateur lui a laissé une carte de visite mais cette personne n’est jamais venue nous voir, ni ne nous a contacté.

      Par la suite le seul tract ’Front de Gauche’ que nous avons trouvé dans notre boite aux lettres n’était pas signé et ne comportait aucune coordonnée pour pouvoir joindre ses auteurs.

      Nous ne comprenons pas non plus de quel "frère" vous parlez, puisque nous ne connaissons même pas le nom de la personne à qui nous avons parlé.

      L’intervention de ce monsieur (du front de gauche ?) était marginale par rapport à tout ce qui s’est dit dans le public.

      De nombreuses personnes sont intervenues au cours de la réunion du 4/10. Certaines se sont présentées comme des victimes du PLU de la municipalité sortante et demandaient comment se protéger des projets de la muncipalité sortante (c’était avant que son PLU ne soit annulé par la justice).

      Une autre a raconté comment elle avait été dépossédée du terrain quelle venait d’acheter, suite à la préemption ordonnée par le candidat-maire sortant qui avait ensuite tenté de le revendre vingt fois son prix. Ele a aussi évoqué les motifs qui l’avait amenée a déposer plainte contre la commune dans l’affaire dite de la "parcelle AC111" (voir http://www.aiguesvives.fr/-Foncier-... ) devenue depuis AC1127. Divers procès sont en cours au sujet de cette affaire.

      Nous n’avons pas tout raconté car cela ferait trop long et ce n’est pas le but d’une synthèse.

      Enfin, si vous voulez vous adresser à la DCAV, adressez-vous à eux directement. Leurs coordonnées figurent sur leur site (http://www.aigues-vives-dcav.fr).

      Notre société est indépendante de cette association et nous n’avons pas vocation à servir d’entremetteur.

      Merci de nous lire.

      Cordialement.


      La direction
      http://www.aiguesvives.fr


Partagez ce contenu:


(Publicité)

Votre publicité ici ?

> Découvrez ce que aiguesvives.fr
peut faire pour votre communication.