Accueil du site > Actualités > La sécurité routière à Aigues-Vives fait des progrès !

La sécurité routière à Aigues-Vives fait des progrès !

Les voitures devront ralentir aux abords de l’école d’Aigues-Vives

samedi 29 septembre 2007, par Presse libre d’Aigues-Vives - Redaction indépendante


Notez cet article (moyenne):

Il y a quelques jours les services techniques de la Mairie d’Aigues-Vives (Gard), ont finalisé l’installation de deux "dos d’ânes" sur la route menant à l’école d’Aigues-Vives (côté chemin du Cros de Nadal).

ralentisseurs et limitation de vitesse à Aigues-Vives - accès à la maison de retraite Une avancée qui mérite d’être saluée...

Parallèlement à cette installation, qui concerne aussi la sécurisation de l’accès à la maison de retraite d’Aigues-Vives et au lotissement, la vitesse a été limitée à 30 km/h sur le chemin du Cros de Nadal.

Enfin, les buissons qui empiétaient sur le trottoir proche de l’école, ont été taillés, limitant ainsi le risque de voir les enfants (et les adultes) se déporter brusquement sur la route par manque de place et pour éviter les abeilles butineuses.

Ces mesures de sécurité routières élémentaires étaient demandées depuis quelques années déjà par de nombreux parents d’élèves, inquiets -à juste titre- pour la sécurité des enfants piétons à Aigues-Vives.

En voulant être exigeant, on pourrait regretter qu’il manque à ces aménagements, une barrière sur le trottoir entre la route et la sortie de l’escalier de l’école et un élargissement du trottoir, trop étroit actuellement.

Il est par ailleurs à noter que ces nouveaux "dos d’ânes" sont peu contraignants et que leur emplacement est trop éloigné de la sortie d’escalier de l’école. Il est donc à craindre que ces "brises-vitesse", ne soient pas très efficaces.

Ralentisseur chemin du Cros de Nadal à Aigues-Vives

Il n’en reste pas moins que, ajoutés à l’aménagement de la route de l’accès bas de l’école d’Aigues-Vives (et du centre de loisirs), ces travaux, mis en oeuvre par la Mairie d’Aigues-Vives, méritent d’être salués.

Il est aussi permis d’espérer que cette avancée reflète une réelle prise de conscience qui s’appliquera bientôt aux nombreux autres endroits dangereux pour les piétons (et les automobilistes)à Aigues-Vives.

D’autres endroits dangereux subsistent...

Parmi ceux-ci, ont peux citer à Aigues-Vives, notamment : la Grand’Rue, la rue de la Gare, la rue Jordana, le chemin Fontète, le chemin Fonzu, le chemin de la Vaunage, la rue de Jérôme, etc. Toutes ces rues, dépourvues de trottoirs sur tout ou partie de leur longueur, représentent en effet un danger permanent pour les piétons qui sont obligés de partager la chaussée avec les voitures.

Ceci d’autant plus, que nombre de rues à Aigues-Vives sont très étroites et que de nombreux automobilistes y roulent beaucoup trop vite.

C’est le cas, par exemple, de la rue de Jérôme, née à une époque où les voitures n’existaient pas et dont la largeur par endroit ne dépasse pas deux mètres. C’est pourtant l’un des axes routier les plus fréquenté du centre d’Aigues-Vives, à la fois par les voitures et par les piétons.

Ces derniers, dont de nombreux enfants (qui se rendent dans les commerces du centre ville, à l’arrêt de bus, au catéchisme, à l’école, etc.) sont obligés de se plaquer contre le mur des maisons, pour laisser passer les voitures qui arrivent lancées à toute vitesse depuis la Grand’Rue. La rue de Jérôme est, du reste, fréquemment le théâtre de véritables rallyes automobiles, aussi dangereux qu’irresponsables.

De nombreux accidents de voitures ont déjà eu lieu à Aigues-Vives dans la rue de Jérôme, notamment au croisement avec la rue du Cantonnat (qui devrait d’ailleurs être interdite aux non-riverains).

On se souvient en particulier, il y a moins d’un an, de l’accident où la fleuriste d’Aigues-Vives, avait perdu son chien et avait eu la main écrasée sous les roues d’une voiture, rue de Jérôme.

Un "brise-vitesse", doublé d’un stop dans la rue de Jérôme au croisement avec la rue du Cantonnat apparaît donc comme une nécessité. C’est un souhait émis depuis longtemps par de nombreux riverains.

Espérons donc que les autres endroits dangereux d’Aigues-Vives bénéficieront très bientôt, eux-aussi, de l’évolution positive des moeurs qui semblent se dessiner.

Notre sécurité à tous en dépend.

Portfolio

Les services techniques d'Aigues-Vives posent des ralentisseurs


Partagez ce contenu:


(Publicité)

Votre publicité ici ?

> Découvrez ce que aiguesvives.fr
peut faire pour votre communication.