Accueil du site > Associations > Défense des Contribuables AiguesVivois (DCAV) > Naissance de l’association de défense des contribuables (...)

Naissance de l’association de défense des contribuables d’Aigues-Vives (DCAV)

Les citoyens s’organisent pour se protéger contre les abus des élus locaux

mardi 23 avril 2013, par Association de Défense des Contribuables - Aigues-Vives


Notez cet article (moyenne):

10 votes

C’est officiel, le récépissé de la Préfecture du Gard l’a confirmé : l’association de Défense des Contribuables Aigues-Vivois (DCAV) est créée.

A peine créée l’association de défense des contribuables d’Aigues-Vives n’a pas chômée. Elle a déjà adressé au maire et à notre confrère correspondant local du Midi Libre, un communiqué de presse sans équivoque sur son action.

GIF - 106.2 ko
Communique de presse de la DCAV (adressé au journal municipal d’Aigues-Vives et au correspondand local du Midi-Libre).

Reste à voir si le journal municipal du Maire et son correspondant de la presse traditionnelle locale publieront ce communiqué.

La première réunion d’information publique d’information de l’association de défense des contribuables aura lieue le 26 avril 2013 à 18h00, à la salle polyvalente d’Aigues-Vives (près des halles). .

Toute la population d’Aigues-Vives est conviée.

Le thème de cette réunion sera "Votre maire dépense t’il bien votre argent ?". Seront abordés, notamment, le scandale de la dette, et les scandales fonciers publiés par aiguesvives.fr, mais aussi de nouvelles révélations exclusives que vous pourrez lire prochainement sur ce site.

JPEG - 38.1 ko
Affichette - réunion d’information de la DCAV du 26 avril 2013

Contact de l’association de Défense des Contribuables d’Aigues-Vives

DCAV
326, chemin des Muses
30670 Aigues-Vives
Tel. 04.66.35.38.01

Vous pouvez aussi écrire à la DCAV en utilisant le formulaire de contact du journal aiguesvives.fr, qui transmettra.


Le premier bureau de cette association est composé comme suit :

- Président : M. Robert Soulier
- Trésorier : M. Jean-Pierre Borras
- Secrétaire : M. Michel Tanguy


Comme à toutes les associations à but non-lucratif du village, le journal indépendant aiguesvives.fr a offert une rubrique où l’association pourra publier ses informations.

Cette rubrique sur internet est accessible directement à l’adresse suivante :

http://dcav.aiguesvives.fr


La genèse d’une association née du ras le bol des dérives de certains élus locaux...

Les révélations exclusives d’aiguesvives.fr sur les scandales économiques, scandales fonciers à répétition, et les scandales financiers mettant en cause la mairie d’Aigues-Vives, et en particulier son maire (M. Jacky Rey) avaient fini par ouvrir les yeux d’un nombre croissant d’habitants d’Aigues-Vives sur les mensonges d’élus plus occupés à développer leurs intérêts privés, et ceux de leurs affidés, que de veiller à l’intérêt général.

La colère de centaines d’aiguesvivois montait depuis des années.

Y compris contre les maires siégeant à la Communauté des Communes Rhony Vidourle (CCRVV), qui avaient été épinglés en 2008 par un premier rapport de la Chambre Régionale des Comptes confirmant ce que nous disions sur ce site depuis longtemps, à savoir :

- que les élus (dont le maire d’Aigues-Vives) avaient volontairement caché et creusé le déficit abyssal entre 2001 et 2008. ceci pour des raisons électorales (ne pas augmenter les impôts avant les élections).

Une fois réélus, ces maires (dont M. Jacky Rey) avaient ensuite fait payer aux contribuables le prix de leur manoeuvre électorale, tandis que eux s’étaient augmenté leur rémunération et autres bonus. Tout en continuant soigneusement de mentir sur leurs vraies responsabilités, bien sûr.

L’événement déclencheur qui a transformé ce ras-le-bol montant en une volonté de passer à l’action pour assainir la démocratie locale, est survenu lors de la réunion publique du Conseil Communautaire du 21 janvier 2013.

Au cours de cette réunion, le Président de la CCRVV, M. Jean-Baptiste Estève a lu intégralement un deuxième rapport de la Chambre Régionale des Comptes (CRC), publié le 21 décembre 2012.

PDF - 484.9 ko
Rapport de la Chambre Regionale des Comptes sur les causes du déficit de la CCRVV (21/12/2012)

Ce deuxième rapport de la CRC sur la gestion de la Communauté des Communes confirmait, non seulement les conclusions accablantes du première rapport paru en 2008, mais listait de manière encore plus précise l’incroyable florilège de malhonnêteté dont étaient coupables les élus qui, comme le Maire d’Aigues-Vives, siègent depuis 2001 à la CCRVV comme vice-présidents.

Mais ce qui a le plus abasourdi le public qui assistait à cette scène surréaliste, c’est de voir que ni les élus qui siègent depuis 2001, ni les 3 nouveaux élus en 2008, n’ont bronché en entendant décrire les forfaits en tous genres.

Aucun remord. Aucune excuse. Rien n’a été exprimé par les élus coupables.

Et cerise sur le gâteau, aucune sanction n’a été demandée contre ces élus par le président Estève.

Et pour couronner le tout, l’ensemble des élus, anciens et nouveaux, se sont offerts un bonus royal en s’exonérant de tout remboursement des sommes indûment prélevées par leurs communes sur les finances de la CCRVV (et payées par les contribuables).

Un cadeau électoral en or pour les maires sortants qui, comme le maire d’Aigues-Vives, champion du surendettement, pourront ainsi améliorer les finances de leur commune artificiellement et refaire aux contribuables naïfs "le coup de 2008" où ils se faisaient passer pour de bons gestionnaires.

Bref, un ’bis repetita’ des combines et abus constatés par le rapport de la CRC sur lequel les élus se sont vite assis.

Après ce scandale de trop, il était devenu clair que l’opération "mains propres" ne pourrait venir que de la société civile, voire des juges et non pas des élus.

Ce jour là l’association de défense des contribuables, dont l’idée était dans l’air depuis des mois, est née.

Elle a d’abord rassemblée une trentaine de personnes lors d’une réunion tenue au bar des arènes, qui avait prêté une salle.

Puis, l’association à vu le jour le jour avec les bénévoles qui ont voulu constituer le bureau.

La DCAV, rejoint ainsi le mouvement des autres associations de défense des contribuables déjà créées dans d’autres villages voisins d’Aigues-Vives.

Elle pourra, notamment, entreprendre des actions en justice pour mettre un terme aux abus des élus de la municipalité d’Aigues-Vives, mais aussi ceux des autres municipalités regroupées au sein de la Communauté des Communes Rhony Vistre Vidourle où se retrouvent les mêmes élus locaux.

A l’heure où l’on parle, enfin, de moraliser la vie publique nationale, à droite comme à gauche, il devient urgent que quelqu’un se préoccupe des agissements d’élus locaux comme le maire et son clan si l’on veut qu’Aigues-Vives devienne vraiment "un village où il fait bon de vivre pour tous".

Il est quand même inquiétant de constater qu’aujourd’hui la morale publique et le respect des lois de la République reposent plus sur des sites d’information libres (aiguesvives.fr, mediapart,...) et sur de simples citoyens que sur ceux et celles que nous payons pour en être les garants.

Notre démocratie locale, dirigée par un maire et une liste élus par défaut (il n’y avait pas d’autres candidats), est décidément bien malade.

Souhaitons qu’en 2014, les prochaines élections municipales offriront au moins plusieurs choix aux électeurs d’Aigues-Vives et que ces listes seront composées de citoyens intègres et respectueux de leurs administrés.


Mise à jour du 02/07/2013

Tract de la DCAV du 30 mai 2013 distribué dans les rues d’Aigues-Vives (Gard) :

PDF - 2.3 Mo
Tract de l’Association de Défense des Consommateurs - 30 mai 2013
Tract de la DCAV distribué dans les rue d’Aigues-Vives en juin 2013.

(A lire pour comprendre les commentaires affichés ci-après).


Info flash : L’association nationale contribuables.org, nous informe qu’elle organise le "Jour de la libération fiscale" le 29 Juillet 2013.

> Qu’est-ce que c’est ?


12 Messages de forum

  • Compte rendu du 30 mai 2013 Le 15 juin 2013 à 09:15 , par SAV

    Bonjour
    Merci pour le travail que vous faites. Il en faut, malheureusement des personnes qui mettent les mains dans le cambouis .
    J’aimerai, néanmoins répondre au compte rendu,
    - Les effectifs employés ont explosé de 44 %
    Oh !, on parle des employés ou de la masse salariale ?
    Ce n’est pas la même , parce que le nombre d’employés n’a pas bougé, ou alors ma vue a diminuée .
    - La salle M École fait partie des petits gestes gracieux de la commune, vous parlez du Jazz, mais la liste est longue.
    Je pense qu’il est temps d’avoir un peu des réactions de tout bord, cela complétera vos futurs comptes rendus.

    J’attends vos réactions.
    Merci

    SAV
    (Soleil d’Aigues-Vives) et non Service ApresVente

    • Compte rendu du 30 mai 2013 Le 18 juin 2013 à 16:31 , par Rédaction aiguesvives.fr

      Bonjour,

      merci pour votre réaction.

      http://www.aiguesvives.fr est le premier site d’information d’Aigues-Vives et le seul journal local libre, apolitique et indépendant (à ne pas confondre avec la copie que la mairie d’Aigues-Vives en a fait).

      aiguesvives.fr (en un mot et sans tiret) est indépendant de l’association de défense des contribuables (DCAV) comme de toute autre institution ou association d’Aigues-Vives.

      Depuis 2006, nous publions toutes sortes d’informations exclusives, quels que soient leurs auteurs, pour autant que les propos soient argumentés et documentés. Par ailleurs, comme le veux la déontologie journalistique, nous garantissons la confidentialité de nos sources).

      Nous n’avons jusqu’à ce jour jamais entendu parler de "Soleil d’Aigues-Vives" que vous utilisez comme pseudonyme pour signer votre réaction.

      Si vous souhaitez vous exprimer, merci de prendre contact avec la rédaction du journal aiguesvives.fr (rubrique "Contact" sur ce site).

      Merci.

      Cordialement

      La rédaction d’aiguesvives.fr

      • Compte rendu du 30 mai 2013 Le 19 juin 2013 à 10:22 , par SAV

        Bonjour
        Je suis très honoré que vous ayez répondu à ma petite réaction.
        Mais je suis un peu perdu, avec votre réponse qui me déroute des idées que je m’était fait de votre site, qui est très bien, et que j’espère continuera à exister encore pour que l’on est des reactions, informations que l’on a pas toujours sur celui de la commune.
        Vous ne connaissez pas mon pseudonyme ,car c’est la 1° fois que j’ai voulu repondre a un article. mais je me suis trompe dans la façon de procéder.
        Si cela en est le cas, je m’en excuse, mais aillant eu en main, le document que DCAV à fait passer dans les boîtes postales, je souhaitai y répondre et j’ai procédé de cette façon qui apparemment n’est pas la bonne.
        Je ne souhaitai en aucun cas prendre votre site pour un ring et je voulais répondre tout simplement à un article.
        Je ne voudrai pas jouer les troubles fêtes, mais je ne veux malheureusement pas afficher mon état civil sur votre site, pour plusieurs raisons personnelles, dont une qui me gêne : la garantie qu’il n’y ai aucune corrélation entre le site et les différents protagonistes , associationś et intervenants de tous genres.
        Si le fait que je ne veuille pas m’inscrire sur votre site pose des problèmes, je serai déçu, voir très déçu, car je ne vois l’utilité de signer un pseudo, s’il faut remplir une fiche d’état civil.
        Dans la majorité des réactions, il est vrai qu’elle sont postées avec des pseudos .et la seule raison de mon post était d’apporter de l’eau au moulin.
        Je ne veux pas prendre plus de votre temps, car c’est une denrée qui est très précieuse, car on ne l’utilise qu’une fois, mais j’attends votre réponse pour que oui ou non je puisse répondre au sujet de l’article de DCAV concernant le personnel communal , car il y a une réponse.
        Cordialement

        • Compte rendu du 30 mai 2013 Le 23 juin 2013 à 10:07 , par Redaction aiguesvives.fr

          Bonjour,

          Merci pour votre message.

          1) Il n’est pas obligatoire d’être inscrit sur ce site pour pouvoir réagir à un de ses contenu.

          Néanmoins, selon ce que vous écrirez de manière anonyme, nous nous réservons le droit de ne pas le publier. Ceci, parce-que nous ne pouvons, ni ne voulons assumer les conséquences des propos, sans preuves, d’un/une inconnu(e).

          Nous comprenons que dans certains cas on puisse vouloir préserver légitimement son anonymat par crainte de représailles économique (salaire, autorisation, etc.) de la part de mairie, par exemple.

          Si vous êtes dans ce cas de figure, soyez assuré que, comme nous le faisons pour d’autres, nous savons garder nos sources confidentielles.

          En revanche, lorsque la volonté d’anonymat n’est pas liée à une menace réelle, l’honnêteté et la courtoisie veulent que l’on s’identifie avant d’entamer un débat avec des personnes qui -elles- ont le courage de signer leurs écrits.

          Vos interventions n’en seront que plus efficaces.

          2) Aiguesvives.fr n’est pas le site de la DCAV, ni d’aucune autre association.

          Nous offrons (gratuitement) simplement à la DACV, comme à TOUTES les associations à but non lucratif d’Aigues-Vives, la possibilité d’avoir une rubrique personnelle dans laquelle publier leurs informations. (voir les autres rubriques d’associations http://www.aiguesvives.fr/-Associat...)

          Aiguesvives est un journal libre et indépendant financé à 100% par des fonds privés, issus de la vente de ses services, et animé par des bénévoles. Sa vocation principale est de livrer une information honnête et documentée qui fait totalement défaut à Aigues-Vives.

          A ce titre, nous ne sommes inféodés, à aucune organisation politique, à aucune institution publique, à aucune association.

          Par ailleurs, si par "corrélation" vous entendez "connivence", sachez que ce n’est pas le cas.

          Le fait que les personnes qui écrivent dans aiguesvives.fr se voient parfois en dehors pour animer l’un ou l’autre projet, ne signifie pas pour autant que nous adhérons à tout ce que font ou pensent nos "amis" ou "connaissances" sur d’autres sujets.

          Pour preuve, nous avons été longtemps très proches de beaucoup de conseillers municipaux, dont certains se prétendaient même nos "amis". Cela ne nous a pas empêché de découvrir la vraie nature de ces individus et de leur maire, puis de publier les divers scandales sur la mairie d’Aigues-Vives et la CCRVV que vous pouvez lire dans les colonnes d’aiguesvives.fr.

          A force d’être actif depuis plus de 12 ans dans la plupart des associations du village ou de couvrir leurs évènements, nous connaissons presque la moitié du village. Il est donc normal et inévitable que nous ayons noué des contacts courtois ou amicaux avec beaucoup d’habitants.

          Pour autant nous nous efforçons de rester objectifs et de ne pas rentrer dans la logique de clan et de copinage qui imprègnent le fonctionnement du village.

          Ce qui nous intéresse, nous, c’est la vérité et l’honnêteté.

          Donc, si ce que vous dites est vrai et va à l’encontre de ce que publie, par exemple, la DCAV ou n’importe quel autre contributeur, nous le publierons (ce qui suppose par contre que vous apportiez les preuves de ce que vous avancez). De la même manière que chaque personne visée par nos enquêtes, Mairie y compris, dispose d’un droit de réponse que nous publierons dans nos colonnes.

          Nous ferons pareil pour n’importe qui.

          Par ailleurs, si vous nous confiez une information avec prière de ne pas la partager avec quiconque, nous la garderons pour nous.

          Sans cette déontologie, jamais personne ne nous confierai d’informations brûlantes et exclusives à aiguesvives.fr.

          3) Concernant la DCAV, si vous voulez leur répondre directement, inutile de passer par ce site. Leurs coordonnées figurent en bas de leur tracts.

          4) Si vous voulez contacter la rédaction d’aiguesvives, anonymement ou non, n’utilsez pas la fonction "répondre" de ce forum mais envoyez_nous votre adresse email via le formulaire de contact sur ce site (Voir : http://www.aiguesvives.fr/?page=con...).

          En retour, nous vous adresserons une adresse email à laquelle vous pourrez nous envoyer vos messages et vos preuves en pièce jointe (si vous en avez).

          Merci de nous lire.

          Cordialement

          La Rédaction d’aiguesvives.fr

  • DETAIL DU PERSONNEL.
    2010 : temps complet : 23 - temps partiel 2, total 25
    2011 : temps complet : 23 - temps partiel 2, total 25
    2012 : temps complet : 29 - temps partiel 7, total 36 soit + 44 %
    2013 deja un emploie aidé de plus !
    Jazz à Junas, association totalement exterieure au village , qui ne remet absolument rien sur Aigues-Vives, largement entrenue, sous des pretextes futiles avec l’argent des Contribuables Aigues-Vivois,à touchée depuis 2006 plus de 13 000 €, directs ou indirects de la part de notre municipalité. Le montant exact sera devoilé sous quelques jours.

    • Bonjour
      Pour faire court :

      2011. 23 agent à temps complet et 5 agents à temps partiel
      Total 28 agents
      2011 Charge salariale par habitant 295€ pour la commune
      2011. Moyenne nationale 318€

      Malgré aucune nouvelle de mon post du mercredi 19 juin 2013, de la direction du site, j’espère que je serai publié .
      Cordialement

      • Naissance de l’association de défense des contribuables d’Aigues-Vives (DCAV) Le 23 juin 2013 à 10:13 , par Redaction aiguesvives.fr

        Dont acte. Vous voilà publié.

        Désolé pour le retard dans la réponse.

        Aiguesvives.fr, premier site d’information d’Aigues-Vives, est un site animé par des bénévoles et ne bénéficie d’aucun soutien financier de la mairie d’Aigues-Vives (au contraire).

        Nous devons donc aussi travailler à côté "pour faire bouillir" la marmite. Donc, nous ne sommes pas toujours disponibles pour passer du temps -à fonds perdus- à animer aiguesvives.fr

        Vous voudrez bien nous en excuser.

        Merci de lire http://www.aiguesvives.fr

        Cordialement

        La Rédaction d’aiguesvives.fr

        PS. D’où viennent les chiffres que vous avancez (vos sources ?)

        • Bonjour
          Cette sacrée marmite, il ne faut pas qu’elle s’arrête, sinon c’est la soupe à la grimace.
          Ouf, ça y est ! Quelques jours pour fainéanter.
          La Vôte est là avec espérons le, du Soleil d’ Aigues-vives et Vite !!!!!!! des glaçons.
          ( ……………… ) .
          Je tenais personnellement à vous présenter, mesdames et monsieur, vous qui êtes connecté(e)s directement à certaines fonctions de cette institution qu’est la maire d’ Aigues-vives, mes sincères excuses, suites, aux ou éventuelles suspicions qui, ont ,ou pu être portées contre vos personnes. Je regrette que du doigt, montré, vous a été, et du regard, toisé, on vous a ; cela je le déplore.
          Encore Milles Excuses et sincères salutations.
          Brebis contée, mange bien le loup

          Maintenant pour remplir vos « panses, hein » (pensées), laissez-moi-vous concocter une recette d’information.
          Il vous faut :
          • 1 petite pincée de réaction
          • 1 bonne dose de réflexion
          • 2 bonnes rasades d’informations
          • 1 anecdote
          • 1 devinette

          Réaction
          Lettre postée du 15/06/2013 SAV
          Réponse du 18/06/2013 du DCAV et 21/06/2013 de SAV
          Motif : 44% des employés ou masse salariale ?

          Réflexion
          Si on fait un compte simple sur les 23 agents sur lesquels on serait d’accord, DCAV et SAV, sans tenir compte des temps partiel, pour éviter des calculs savants et ennuyeux, on peut en déduire ceci :
          Le salaire moyen français serait (www.salairemoyen.com/france) d’environ 1562€/ mois.
          A ceci, on y rajoute en moyenne les charges qui représentent 50% du salaire, cela nous donnerai 1 562.00 € x 1.5/mois * 12 mois = 28 116 € /an/agent.

          Pour les 23 agents : 28 116.00 € * 23 agents = 646 668,00 €/an

          A ces chiffres on y ajoute 44%, et oui, l’augmentation du personnel :
          2009 784 0000€ - 2010 789 000 € 2011 816 000€ Données Finances publiques
          • 2012 estimé* 836 000 € * 44 % = 1 203 840€ Données Finances publiques 816 000 €. (2011)

          Estimation* (836 000 €) tenant compte de l’évolution permanente et très conséquente des salaires (si hausse).

          Entre 2010 et 2011, une augmentation de 27 000 € et si cela était l’embauche des 3 agents à temps partiel ?

          Aucun temps partiels n’est pris en compte, pour une facilité de réflexion.
          Si, vous avez la patiente, de faire la suite des comptes du temps partiel, ajoutez les aux chiffres. (Si vous avez un espace temps à remplir)

          On fait exploser la caisse.

          TOUS CES CHIFFRE SONT DONNES SUR UNE BASE DE VALEURS MOYENNES ET NE SONT EN AUCUN CAS DES CHIFFRES COMPTABLES, mais basés sur une réflexion.
          Sauf erreur de ma part, les salaires de la fonction sont généralement situés en dessous cette moyenne nationale.
          Ce n’est pas du tout ce que nous disent les comptes publics http://www.collectivites-locales.go...
          Vous pouvez aussi voir www.decomptes-publics.fr/lan...

          Sources sur les temps partiel.
          Le personnel, faisant partie de ces « informations sensibles » que les collectivités ou patrons et gérants d’entreprise sont frileux de communiquer, du fait de leurs caractères privés et personnels, m’a obligé d’aller à la pêche à l’information.
          Dans un petit village, le poisson n’est pas loin.
          Le tissu associatif est une magne d’informations, un petit Intranet du village.
          Je m’y suis glissé gentiment sur un site (bâtiment) ou une multitude de sports se mélangent. Il ne faut pas grand-chose, quand on connait, ne serait ce qu’un adhérent, qui en connait forcément d’autres et qui en connait plus que vous.
          J’y étais, une année était lancée, et c’est tout ce que je voulais. Mais que nenni, Un autre site (bâtiment) m’est cité.
          Ce magnifique site, ou les messieurs se font une joie de voir sortie ses belles têtes blondes accompagnés de leurs mamans.
          Et là, réponse éclair, un jour avec (voir anecdote) :
          - la même année.
          Direction….., excusez moi, le site « Officiel d’Aigues-vives », et les arrêtés municipaux.
          Ma réflexion ajoutée à cette recherche m’a donné ceci :
          • Conseil municipal du 16/04/2012
          • Conseil municipal du 21/05/2012
          Ces titularisations faites en 2012 me permettent d’affirmer qu’en 2011, c’est agents étaient déjà en poste, à temps partiel (augmentation masse salariale de 789 000 à 816 000 €).
          Donc, on est d’accord sur la base de 23 agents à temps complet et 2 agents à temps partiel, < 2009 et > 2010 ces 3 agents s’ajoutent aux 2 déjà en place.
          Donc en 2011, 23 agents à temps plein et 5 agents à temps partiel (année sans modification notable).
          Pourquoi 2011 ?, car en 2012, je ne peux fournir aucun compte financier de la masse salariale (non communiqué sur http://www.collectivites-locales.go...
          Anecdote
          Pensant que j’avais fait le tour de mes investigations, je suis rentré à mon domicile pour continuer sur Internet, à recouper mes informations.
          Je me suis retrouvé déguisé en sapin de noël, car je venais de me faire enguirlander de première par mon épouse.
          J’avais oublié un RDV, sans gravité, heureusement.
          A l’avenir, si vous avez des réactions à mettre en ligne, dites le moi à l’avance, pour je puisse voir l’agenda de ma fournisseuse de guirlandes.
          Merci
          La devinette
          • Savez-vous qu’elle la différence entre l’anonymat et une femme ?
          • Aucune
          • Pour connaitre son secret, il faut user de tous ses atouts de séducteur.

          J’espère que je pourrai être lu, et que les réponses sont à vos attentes ; assez claires pour conforter ma réponse du 21/06/2013.
          Ce fut un plaisir.
          Cordialement

          • Merci de votre interet, pour faire tres court, nos chiffres proviennent bien et uniquement des bilans officiels de la ville d’Aigues-Vives et non de chiffres de moyennes gererales plus que difficiles à ...estimer.Si vous voulez discuter vous pouvez evidemment nous contacter et venir nous voir. .Salutations. DCAV.

      • 2011 : 23 agents et seulement 2 temps partiel et non 5 (?) total 25 agents.
        2012 :.29 agents et 7 temps partiel . Total : 36 agents..
        2011 Depenses totales reelles : 1 745 231 €, 2624 habitants, ( sur bilan de la commune), charges salariales : 856 755 € ( soit 49.09% des depenses totales)°donc 326 € par habitant
        2012 : Depenses totales reelles :1 877 881 €, 2899 habitants,charges salariales : 894 873 € (soit 47,65% des depenses totales) donc 308 € par habitant.
        2013, les charges salariales devraient passer 950 000 €. et oui ! !
        Chez les commercants, entreprises ou autres les ratios bancaires sont de 38 % voire tres, tres exeptionnellement 40%.
        Esperant vous avoir eclairé. Cordialement Defense des Contribuables Aigues-Vivois.

  • Bonjour
    Oh !, vous ne m’avez pas séduit et encore moins convaincu.
    Les raisons :
    Pourquoi faire un rapport entre le budget de fonctionnement et la masse salariales ; je ne vois pas qu’elle utilité cela pourrait apporter.
    Comme si, pour vous personnellement, faites le rapport de votre carburant et du montant de votre revenu. Cela vous permettrait de dire que le carburant représente un % par rapport à votre revenu.
    Mais cela ne vous donnerai pas le nombre de kilomètres que vous aurez parcouru.
    Pour le budget et la masse salariales, c’est pareil ; vous nous donnez la part que représente l’un par rapport à l’autre.
    Maintenant, vous ferait ce rapport de la masse salariale entre 2011, 2012, 2013, oui, si augmentation du nombre d’agents, cela se verrait comme un nez au milieu de la figure.

    Votre bilan officiel (DCAV) provenant de la mairie :
    2011 masses salariales 856 755 € 326 € /Habitant pour 25 agents
    Charge /habitant : 326 € c’est officiel ? , car j’ai, pour moi 295 €.
    2012 masses salariales 894 873 € 308 € /habitant pour 36 agents
    Différence de 38 118 €, entre 2011 et 2012, pour 11 agents, soit 3 465 € /an/ par agent.

    Il n’y aurait pas un souci ? On les paie avec pois chiches.

    Mais de quoi les Aigues-vivois, en définitive se plaindraient ils ? Leurs participations à la masse salariales, par habitant, à diminuées, avec une augmentation conséquente du nombre d’agents.

    Vite, la recette que j’en cause un mot à mon employeur, il sera prenant.
    Au fait dans les 11 agents, vous avez pensez à déduire les 7 postes.
    (régularisation des postes vacants Conseil Municipal du 11 mars 2013)

    A la vue des chiffres que vous m’avez indiqué, chiffres officiels, vous savez que je me pose une question, et pas la moindre.
    Non comptant que la mairie rémunère les 11 agents avec des pois chiches, ces personnes ont bien été embauchés légalement, ou est-ce du travail clandestin ?
    Je n’ai pas trouvé les arrêtés municipaux. 11 cela laisse des traces, et bien non !
    Rien, mais peut-être que vous, au courant , vous l’êtes ?
    Les valeurs que vous me donnez, concernant les montants du budget fonctionnement et masse salariales, sont cohérents et réels (on n’est pas à 1 000 € prés)
    Pour le reste, je ne suis pas de votre avis et ma réaction du 15 juin 2013 n’a pas été rassasiée.
    Je me répète, cela a été un plaisir, car pour moi, c’est clos, mais si vous avez des éléments pour combler mon estomac, je vous laisse mon adresse émail : Soleildaiguesvives@gmail.com
    Cordialement

  • Bonjour,
    Masse salariale 2011 : 856 755 €, 2624 habitants egale 326 € habitant.
    Masse salariale 2012 : 894 873 €, 2899 habitants egale 308 € habitant
    Difference 38 118 € entre 2011 et 2012.N’etant pas payés , avec des pois-chiches et n’etant pas des emplois clandestins , il suffit de prendre les comptes rendus des conseils municipaux 2012 pour controler les dates des creations de postes. Sur le budget primitif 2013( vous pouvez bien sur le demander en Mairie) la prevision est de 950 000 € pour l’année pleine.
    Dans votre entreprise,votre employeur ne doit certainement pas solder des salaires sur 12 mois pour du personnel rentré au fur et a mesure.La voilà la veritable recette : annee pleine egale salaire plein
    Au plaisir de vous avoir ensoleillé, mais le soleil se levant tous les matins, levez vous donc et venez nous inonder de vos rayons lumineux.
    Salutations D.C.A.V..


Partagez ce contenu:


(Publicité)

Votre publicité ici ?

> Découvrez ce que aiguesvives.fr
peut faire pour votre communication.