Accueil du site > Associations > Club Taurin l’Aficion Aigues-Vivoise > Quant un instructeur d’un club taurin d’Aigues-Vives entraîne (...)

Quant un instructeur d’un club taurin d’Aigues-Vives entraîne l’école de raseteurs de Marsillargues

Photos et résumé du dernier entraînement de la saison 2009

samedi 7 novembre 2009, par Presse libre d’Aigues-Vives - Redaction indépendante


Notez cet article (moyenne):

JPEG - 50.3 ko
entraînement de l’école de raseteurs de Marsillargues dans les arènes d’Aimargues

La veille, lors de la cérémonie d’hommage officielle à Sabri Allouani organisée par le CG de l’Hérault ( voir notre article ), Christophe nous avait lancé nonchalamment : "demain on fait le dernier entraînement de la saison à Aimargues avec les jeunes de l’école de raseteurs Marsillargues. Si vous voulez venir..."

Ainsi, le lendemain, le temps de vérifier (et de nous tromper d’arène) l’heure et le lieu auprès de Marine, la compagne de Christophe (et co-organisatrice avec lui de l’expo-photo sur la Bouvine), et nous voilà partis d’Aigues-Vives, pour assister à un entraînement d’apprentis-raseteurs le samedi 7 novembre 2009.

Ciel gris, petit vent aigrelet, fines gouttes de pluie par intermittence, nous découvrons les arènes d’Aimargues en même temps qu’un entraînement d’apprentis-raseteurs. Les arènes sont coquettes et aux dernières normes de sécurité. En particulier nous remarquons les poteaux d’arènes ronds, qui évitent aux taureaux de se blesser. Si l’on en croit le dernier editorial du Maire dans son dernier journal municipal, les arènes d’Aigues-Vives devraient -elles aussi- bientôt en être équipées.

JPEG

Plusieurs équipe de jeunes raseteurs s’entraînent, sous le regard de quelques rares spectateurs et amis. Cela fait drôle de penser que parmi eux se trouvent peut-être les Sabri Allouani de demain.

Les taureaux sont emboulés, et les raseteurs n’ont pas de crochet. Pour l’instant ils en sont a apprendre à toucher le taureau sans se faire attraper.

Les taureaux n’en restent pas moins dangereux. Gare au distrait qui prend les choses trop à la lègère ou a celui qui aura négligé son entraînement physique au profit de l’apéro.

En écho à cette pensée, juste en dessous de nous, un apprenti raseteur loupe son saut en contre-piste et manque de se faire écraser par le taureau déchaîné qui a sauté derrière lui.

L’apprenti-raseteur s’en sort bien pour cette fois. Il revient en piste en boitillant.

un futur grand raseteur à la chaussette verte ? {JPEG}

Ses copains et instructeurs rigolent. Il paraît que le rescapé se prend régulièrement le pied dans la barrière car il ne lève pas la jambe assez haut. L’un des instructeurs lui prédit des séances de course de haies, pour qu’il apprenne à lever la jambe en courant. Les autres se moquent gentiment de sa chaussette verte, remontée pour tenir son pantalon de survêtement mais accusée d’énerver le taureau...

L’ambiance est bon-enfant.

En attendant nous nous attardons sur ce que fait Christophe, l’instructeur, membre du club taurin l’Afficion d’Aigues-Vives, qui officie à l’école de raseteurs de Marsillargues.

Voici ce que ça donne en photo.

JPEG - 47.9 ko
Christophe, l’instructeur d’Aigues-Vives, s’agite devant le taureau pour le fixer.

Voir aussi...

-  L’école taurine de Marsillargue, au salon de la Bouvine 2010 à Aigues-Vives .

Portfolio


Partagez ce contenu:


(Publicité)

Votre publicité ici ?

> Découvrez ce que aiguesvives.fr
peut faire pour votre communication.