Accueil du site > Associations > Lis Jouïnes d’Aqua Viva > Soirée camargaise 2007 des Jouïnes d’Aigues-Vives : les (...)

Soirée camargaise 2007 des Jouïnes d’Aigues-Vives : les photos

Fête et bonne humeur pour la "der des der " 2007

lundi 10 décembre 2007, par Presse libre d’Aigues-Vives - Redaction indépendante


Notez cet article (moyenne):

1 vote

Depuis 7 ans, la soirée camarguaise de l’association "Lis Jouines d’Aqua-Viva" avait su se tailler une sympathique petite réputation dans le microcosme d’Aigues-Vives et au delà.

Cette année, la soirée du 24 novembre 2007 était marquée par la nostalgie d’une époque qui s’achève.

Après 7 ans d’existence, l’association "Lis Jouïnes d’Aqua-Viva" décide, en effet, d’arrêter. C’était donc la dernière soirée camarguaise des "Jouïnes d’Aqua Viva", du moins sous ce label.

Une raison de plus pour faire -et refaire- la fête.

En voici un résumé et quelques photos (merci à Mélanie Armand pour toutes les infos) :

L’ association "Lis Jouïnes d’Aqua Viva" a été créée dans le but d’animer le village d’Aigues-Vives, de se retrouver entre jeunes, d’organiser soirées et des déjeuners aux prés...dans le village d’Aigues-Vives.

Sans oublier la fête et les bons moments organisés sur place (pas besoin de voitures).

La dernière soirée 2007 s’est déroulée le samedi 24 novembre 2007.

Il y avait environ 150 personnes dans la salle Marius Ecole d’Aigues-Vives en début de soirée qui était limitée aux personnes qui avaient réservées leur place.

Jeunes et moins jeunes s’était retrouvés pour passer une bonne soirée.

Après un démarrage en douceur avec apéritif animé par la peña Piraña, une surprise : Tous les musiciens étaient déguisés !

Petit à petit l’ambiance s’installe.

Un somptueux buffet arrive à point nommé pour combler les papilles, puis c’est la remise des trophées.

Ces fameux trophées de la soirée camarguaise des Jouïnes ont au fil du temps su réunir la fine fleur du monde camarguais.

Manadiers et raseteurs prestigieux apprécient le goût sûr de nos Jouïnes d’Aigues-Vives et ne boudent pas le plaisir de se voir ainsi primés par des amis. Sans parler des hommages "coups de coeur" que les Jouïnes d’Aigues-Vives decernent à ceux et celles qu’ils apprécient tout particulièrement.

Cette année les derniers trophées 2007 des Jouïnes d’Aigues-Vives sont allés :

- à la manade Leron-Teissonnier,

- à Jean-Pierre Durieux ; Baile gardian de la manade Nicollin à la retraite depuis le peu,

- à Joeffrey Barbeyrac de la manade Nicollin, c’est lui gère entre autres le calendrier des sorties des taureaux ;

- au raseteur Benjamin Villard, absent ce soir là car invité à la soirée des prestiges en Arles. Son père était venu le représenter.

A partir de 00h30, début de la 2ème partie de la soirée, ouverte à tous, avec l’orchestre Pyramide. La sécurité est assurée par deux personnes.

Les réboussières des Jouïnes d'Aigues-Vives {JPEG} Le public afflue. Les "réboussières" sont là et bien là !!

Vers 5h30 la fête s’achève. Place à un premier nettoyage par les jeunes de l’association.

Ensuite on remet quelques tables et chaises, on ressort le buffet et on décompresse... !! Tout le monde se met à table et là entre "Jouïnes" l’ambiance est à la franche rigolade.

Puis, le ventre bien rempli, les derniers fêtards finissent par rentrer chez eux. Il fait déjà jour...

Après quelques courtes heures de sommeil, les plus courageux retournent à la salle Marius Ecole d’Aigues-Vives vers 12h30 pour le grand nettoyage.

Tous les jeunes ainsi que leurs parents sont là.

Malgré la fatigue, l’évocation des moments de la veille déclenche à nouveau la même hilarité.

Et tout le monde re-passe à table une dernière fois.

La "der des ders" officielle des "Jouïnes" d’Aigues-Vives n’aura pas failli à sa tradition de débauche sympathique.

Gageons, que ce n’est qu’un au revoir, puisque la bande des "Sacs à Mol", qui préexistait à la création de l’association, lui survit et hérite de ses excédents de trésorie.

Une bonne base pour refaire... la fête, bien sûr !


-  Voir le discours de clotûre 2007 de l’association "Lis Jouïnes" d’Aigues-Vives.

- Voir le discours d’hommage au raseteur Benjamin Villard primé par les "Jouïnes" d’Aigues-Vives.

- Voir le discours d’hommage à J.P Durieux, Baile de la Manade Nicollin, récompensé par un trophée des "Jouïnes" d’Aigues-Vives.

- Voir la fiche de présentation de la manade Leron-Teissonnier.

Portfolio


Partagez ce contenu:


(Publicité)

Votre publicité ici ?

> Découvrez ce que aiguesvives.fr
peut faire pour votre communication.