Accueil du site > Vie pratique > Ecoles maternelle et primaire > Sortie au centre du Scamandre des CE1/CE2 d’Aigues-Vives

Sortie au centre du Scamandre des CE1/CE2 d’Aigues-Vives

La classe de Mme Atger a passé une journée pédagogique en Camargue le 21 juin 2007.

mardi 26 juin 2007, par Presse libre d’Aigues-Vives - Redaction indépendante


Notez cet article (moyenne):

En 1993, le Conseil général du Gard et huit communes du territoire créent le Centre du Scamandre, outil technique du syndicat mixte pour la protection et la gestion de la Camargue gardoise. Ce Centre s’étend sur plus de 200 hectares, au sud-ouest de l’étang du Scamandre.

Carrotage du sol de Camargue par les enfants d'Aigues-Vives

Sa mission principale ? Sensibiliser différents publics à l’étude et à la protection du milieu naturel en zones humides.

Ce centre, situé dans notre région de Camargue, à évidemment une forte vocation pédagogique qui ne pouvait qu’attirer l’intérêt de Mme Atger, enseignante à l’école d’Aigues-Vives. Le récit de la journée, vue par Christel qui accompagnait la petite troupe :

Partis d’Aigues-Vives (Gard), la journée des enfants de la classe de Mme Atger, débute le matin du 21 juin 2007 par l’arrivée en bus au Centre du Scamandre. Serge, l’animateur de la journée, accueille les CE1/CE2 d’Aigues-Vives.

La visite guidée au milieu de la faune et la flore du Scamandre commence par un carrotage du sol effectué par les enfants pour leur faire découvrir les différents types de sol de cette région de Camargue.

Ils retiennent ainsi que le sol de la prairie est perméable et s’est constitué à partir du limon déposé par les bras du Rhône il y a des milliers d’année.

Quant au sol du marécage il est plutôt argileux.

On parle de la flore avec l’olivier de Bohème et ses longues feuilles et grandes épines....

Grâce aux jumelles que Serge portait avec lui, la balade au milieu des oiseaux a permis aux enfants de voir les oiseaux de très prés.

Ouverture des écluses du parc du Scamandre

Ensuite, les enfants ont pu également ouvrir et fermer les petites écluses alimentant les différentes mares.

Il fallait bien sûr garder le silence en arrivant prés de l’endroit où nichent des milliers d’oiseaux.

Une gageure quand les enfants découvrirent que le chemin d’accès était jonché des restes de repas des oiseaux.

Quelle joie de partir à la recherche des pinces de crabe, petites ou grosses, des têtes d’écrevisses vides, etc ! Il faut les reconstituer, et tout et tout...

en barque sur l'eau du Parc du Scamandre Donc, changement de cap, pour cette fois retrouver des taureaux en liberté au milieu des marais.

Ceux-ci, gênés par le bruit de notre petite troupe, ont finalement préféré aller se cacher.

Les moustiques quant à eux ont été relativement cléments.

Il faut dire que nous avions pris soin de badigeonner les enfants avec du produit anti-moustiques régulièrement renouvelé.

Après une belle balade de plus de 4 km dans le scamandre sous un beau soleil et un petit vent ce fut le temps de pique-niquer à l’ombre des pins. Un moment bien agréable.

L’après midi fut axé sur l’étude des roseaux de Camargues.

les enfants d'Aigues-Vives coupent les roseaux somme les sagneurs... Serge, avec ses grandes bottes « que quand il va dans l’eau il se mouille pas », a montré aux enfants comment les sagneurs (coupeurs de roseaux) évoluaient dans les marais pour couper les roseaux.

Un petit film, projeté au frais dans une salle en donna plus de détail.

On assemble les manons, la bonne mesure de roseaux pour préparer un toit de maison camargaise...

Suite à quoi, tous les enfants sont allés par groupe (après avoir bien mouillé les casquettes) de quatre, équipés d’un sécateur couper chacun leurs roseaux afin de fabriquer des rangs de manon (mesure) et fabriquer un toit de maison...

les enfants d'Aigues-Vives construisent un toit de maison camargaise en roseaux

16H, retour à l’école en traversant une partie de la camargues la tête pleines d’images.

Nous habitons décidément une bien belle région.

Christel et François.


- voir le site officiel du Centre du Scamandre.


Partagez ce contenu:


(Publicité)

Votre publicité ici ?

> Découvrez ce que aiguesvives.fr
peut faire pour votre communication.