aiguesvives.fr

1er journal d’information d’ Aigues-Vives (Gard) en ligne

Accueil > Associations > Li Festejaïres d’Aigues-Vives > Ferrade 2010 des Festejaires : Résumé et photos

Ferrade 2010 des Festejaires : Résumé et photos

La ferrade des Festejaïres à la Manade Rouquette du 31 juillet 2010 comme si vous étiez...

mercredi 4 août 2010, par Rédaction indépendante - Aigues Vives

La ferrade offerte à ses membres par le club taurin Li Festejaïres d’Aigues-Vives a rencontré cette année encore un vif succès. Tout était réuni pour passer une trés agréable journée.

Un départ ponctuel le matin du 31 juillet 2010, une journée ensoleillée et des membres bien heureux de se retrouver pour passer une "sacré journée".

A peine arrivé sur les lieux, à la Manade Rouquette, un magnifique petit déjeuner était proposé par les 2 nouveaux chefs cuisto du jour, Michelle et Guy (une ovation leur a été réservée lors du repas de midi). Une recette qui restera secrète (attention il y a des droits d’auteur !!) à base d’oignons, artichauts, haricots rouges,... mais qui a rencontré une telle unanimité qu’elle sera reproposée l’année prochaine.

Ce copieux déjeuner à été suivi par la traditionnelle ferrade durant laquelle trois veaux ont été marqué.

Décrire ce qui s’est passé dans ces arènes serait très long, nos photos parlent d’elles même. Mais voici quand même, en guise de clin d’œil amical à nos amis des Festejaïres et des autres clubs taurins présents, le résumé de quelques anecdotes sympathiques.

A ce sujet, on se souviendra pour cette ferrade 2010, que Nans Serrano affectionne toujours autant les "bious" et qu’il éprouve un besoin irrépressible d’aller les entourer de ses petits bras musclés...

Le deuxième petit veau n’était pas totalement d’accord sur cette marque d’affection (après tout ils ne se connaissaient pas vraiment) et l’a promptement signifié à Nans en lui faisant faire un superbe "soleil" (dont nous n’avons malheureusement pas les photos). Son frère, Jérémy, n’écoutant que son courage, s’est porté en renfort pour tenir le petit veau.... déjà maîtrisé.

C’est çà l’amour fraternel !! Mais pour ceux qui connaissent bien Jerémy ce fut un exploit. En effet, attraper un taureau dans la rue d’accord, mais dans les arènes...

Un quatrième marquage, non prévu et un peu inhabituel, failli (faussement) avoir lieu sur la charmante personne de notre "Talou" nationale (Chantal, ou Chantalou pour les intimes). Rattrapée par des "attrappaïres" un peu potache et, apparemment bien décidés à lui appliquer un marquage "spécial Rouquette", il faudra finalement plusieurs hommes pour réussir à la maintenir au sol. Mieux que les petits veaux ! Bravo a Chantalou pour sa tonicité !

Ne vous inquiétez pas, comme pour les petits veaux, les gardians l’ont vite relâchée pour qu’elle aille batifoler avec ses petits camarades...sans marquage évidemment.

Ensuite, bien entendu, un apéritif et un très agréable repas servi par notre Guitou local ont permis à tout le monde de passer une merveilleuse après-midi.

Un grand merci au Club taurin Li Festejaïres d’Aigues-Vives et aussi à la manade Rouquette qui nous a accueilli chaleureusement, comme d’habitude.

Il est vrai que, pour les connaisseurs, la manade Rouquette et le village d’Aigues-Vives sont liés par une longue histoire d’amitié. Souhaitons qu’elle dure encore très longtemps.

A la prochaine Ferrade !

Portfolio